Norwegian Cruise Line renonce aux tests Covid pour certains navires de croisière

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Publié

le 07/08/2022 à 18:19.

Les passagers à bord des navires de croisière américains ne seront plus tenus de passer le test Covid-19 à partir d’août, sauf si la législation locale l’exige, car la saison de navigation estivale cruciale s’accélère.

Après une énorme poche d’air due au Covid-19, la croisière revient. Depuis le printemps, les réservations se sont accélérées et les armateurs retrouvent enfin le moral. « Depuis début mars, les volumes de commandes ont dépassé leurs records de 2019, se félicitait Jason Liberty, PDG du géant américain Royal Caribbean, au Figaro en mai. 2022 s’annonce comme une année de transition forte, avec un retour à la rentabilité dans le Deuxième partie. » Pour attirer les clients et retrouver une présence pré-Covid, les armateurs baissent les prix. Ce n’est pas tout, le croisiériste américain Norwegian Cruise Line supprime désormais le test Covid pour certains voyages.

Les croisières au départ des États-Unis, du Canada ou du Pirée (Grèce) devront toujours subir un test Covid avant la croisière, et tous les invités de l’entreprise âgés de 12 ans et plus devront être entièrement vaccinés. Cette décision intervient alors que plusieurs pays suppriment les exigences de test pour les voyageurs aériens internationaux entrants.

Norwegian Cruise, société mère d’Oceania Cruises et de Regent Seven Seas Cruises, exploite des navires de plusieurs pays, dont les Émirats arabes unis, l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et la Suède. Holland America Line, le rival de Carnival Corp, a déclaré la semaine dernière que les passagers de trois voyages d’Amsterdam à la Norvège n’auront pas à subir de test Covid avant la croisière ni à donner un résultat négatif lors de l’embarquement.

À Lire  Une croisière aux Caraïbes : ce qu'il faut savoir

Pour sa part, le groupe Royal Caribbean a déclaré mercredi qu’il n’apporterait pas de modifications à ses exigences de test avant la croisière pour le moment.