Essai du Lexus LX 600 2022, fleuron de la marque japonaise

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Auto123 teste la Lexus LX 600 2022.

Tout le monde connaît Lexus et ce qu’il représente ! Visuellement, on reconnaît facilement la flotte de VUS Lexus et les NX et RX sont nombreux sur nos routes. Récemment, on a vu apparaître le RX L qui permet de placer une troisième rangée dans le coffre de ce SUV.

Le résultat dans ce cas est plus ou moins réussi esthétiquement. Mais dans la gamme SUV de la marque japonaise, il y a encore plus ! Il y a le GX qui se veut le « mauvais garçon » de la famille, car il a le droit d’aller s’amuser dans la boue en transportant sept passagers. Mais même là, il y en a un plus gros ! Le LX est le membre distingué de la famille. Il peut jouer dans la boue, mais il préfère les belles autoroutes pour transporter ses passagers de manière extrêmement luxueuse.

Nous avons eu l’occasion de la conduire une dizaine de jours en Floride lors d’un voyage en famille.

Consultez les véhicules à vendre près de chez vous

Quoi de neuf? La quatrième génération du LX arrive complètement repensée et rafraîchie pour 2022. Basé sur le nouveau Toyota Land Cruiser 2022, non disponible en Amérique du Nord mais un succès dans les pays du Golfe, le LX hérite de sérieuses capacités hors route sans lésiner. sur le luxe

A l’extérieur, la nouvelle plateforme GA-F plus rigide améliore les sensations de conduite et le confort à bord du véhicule. La grande calandre trapézoïdale ne passe pas inaperçue lorsque l’on voit le véhicule pour la première fois.

Lors de notre première rencontre avec le parking de l’aéroport de Fort Lauderdale, le véhicule avait l’air… énorme. Nous l’avions fait demi-tour avant même de monter à bord, et en plus d’être grand, il était long et large. La première impression était celle d’un véhicule lourd manquant d’agilité.

Heureusement, le moteur a été peaufiné et c’est maintenant un tout nouveau V6 biturbo de 3,5 litres qui propulse le VUS, au lieu de l’ancien V8.

VersionsLexus propose un seul modèle LX au Canada avec le même moteur pour toutes les gammes.

La version d’entrée de gamme est la Lexus LX 600 Premium 2022 qui se vend 109 690 $. Il est doté de jantes en alliage de 20″, d’un revêtement en cuir, de sièges avant chauffants et ventilés, de sièges de deuxième rangée chauffants, d’un hayon électrique avec capteur activé par le pied, d’un contrôle sonore actif, d’un volant gainé de cuir et, entre autres, d’un système sans fil système de charge pour smartphones.

La version F Sport Series 1 (122 690 $) ajoute des roues de 22 pouces, un système audio Mark Levinson à 25 haut-parleurs, des sièges arrière ventilés, un différentiel à glissement limité et des pédales sport en aluminium.

Avec le groupe Luxe (129 940 $), vous obtenez un affichage tête haute, une suspension hydraulique, des portes latérales à fermeture électrique, des pare-soleil aux portes arrière et un système de divertissement aux places arrière.

La version la plus opulente est le VIP Executive Package (153 940 $). Pour ce prix, on nous propose un modèle ultra équipé et fonctionnel, mais pas fait pour tout le monde. En plus d’avoir un prix ultra-sélectif, cette version perd la troisième rangée de sièges pour maximiser le confort des passagers de la deuxième rangée.

Cette nouvelle retraite sur roues est équipée de sièges arrière à réglage électrique avec fonction de massage, d’appuis-tête VIP, d’un système de climatisation automatique à quatre zones avec système de climatisation et affichage VIP, d’un écran arrière de 7 pouces, d’appuis-tête avant réglables, de sièges avant avec réglages VIP , des garnitures de porte en bois, un système de recharge sans fil aux places arrière.

Bref, les équipements installés à bord sont dignes des meilleures berlines allemandes en termes de confort.

Le groupe motopropulseur Le moteur essence V6 biturbo de 3,5 litres qui remplace l’ancien V8 est plus compact et offre plus de puissance et de couple grâce à la suralimentation. Il développe 409 chevaux et 479 lb-pi de couple maximal, et peut être confirmé pour rendre le véhicule plus agile en conduite régulière. Pour être clair, ce n’est pas une danseuse non plus, mais c’est une belle route.Pendant nos vacances, nous avons parcouru un peu moins de 1000 km, dont la moitié en zone urbaine. Même si, d’abord à bord, conduire un tel véhicule n’était pas forcément conçu pour la ville, il s’en sort très bien selon nous. La transmission automatique à 10 rapports produit un démarrage en douceur et si vous avez besoin de plus de puissance, un léger accélérateur et la bête s’enclenche instantanément.

Ce n’est pas un guépard, pour être clair, mais le turbo du V6 aide énormément à rendre l’accélération confortable.

Quant à la consommation, les chiffres officiels sont de 14,2 litres/100 km en ville, 10,8 litres/100 km sur autoroute et 12,7 litres/100 km en mixte. Pour notre part, nous avons fait 16,2L/100km en ville, 11,4L/100km sur l’autoroute pour un total de 12,2L/100km à la fin de notre séjour. Ce n’est vraiment pas trop mal compte tenu du poids du véhicule de 2,6 tonnes et de 460 km au compteur à la prise de possession.

À Lire  Un nouveau géant des océans est en construction, son arrêt (déjà) annoncé à Cherbourg

L’équipe Dès que nous sommes montés dans le véhicule, les deux écrans nous ont tout de suite sauté aux yeux. Nous n’aimons pas particulièrement les écrans doubles, d’autant plus que l’écran principal de 12,3 pouces au-dessus de la console centrale offre une multitude de données, de fonctionnalités, d’applications, de commandes, etc. Le second, situé juste en dessous et à 7,0 pouces cette fois, commande la climatisation et les commandes hors route du véhicule.

Cela ne nous a pas beaucoup dérangés car ce ne sont pas des commandes que nous utilisons fréquemment. En fait, Lexus aurait pu facilement les intégrer à l’écran principal comme d’autres le font.

L’habitacle On aurait aussi aimé essayer un modèle de base ou une autre version, mais bon, notre modèle avait le pack VIP Executive qui mise surtout sur le confort des deux passagers arrière. Ainsi, tout est pensé pour votre bien-être. Les sièges arrière, qui offrent le confort d’un avion de première classe, permettent au siège passager de s’incliner pour que le VIP assis à l’arrière puisse se dégourdir les pieds. Ils sont également réglables dans presque toutes les directions et massent presque toutes les parties du corps en contact avec le siège.

Sauf que tout n’est pas si rose. En effet, il manque énormément de place à l’arrière et l’espace pour les jambes, vu les dimensions du véhicule, n’est pas si important. Nous avons également constaté que les deux sièges intérieurs sont installés assez haut dans l’habitacle, sans compter qu’il est toujours possible d’augmenter leur hauteur à l’aide de la tablette de commande de 7 pouces située au centre des deux sièges. Nous sommes donc au top.

L’autre point négatif est le volume du coffre, qui n’est que de 41 pieds cubes (1161 litres) contre 71 (2010 litres) dans la version de base.

A l’avant, en revanche, le confort est total pour le conducteur et le passager. Le cuir est extrêmement doux et les sièges sont très confortables. Le siège du conducteur est réglable en 14 positions tandis que le siège du passager est en 12 positions. La seule chose qui manque est la fonction de massage sur le devant.

Conduite Ce nouveau LX est confortable. Personne n’hésitera à conduire une Lexus. Le nouveau moteur est extrêmement doux et silencieux. Notre vaisseau amiral était majestueux lors de notre voyage entre Miami et Naples. La souplesse du moteur ainsi que sa vivacité nous font oublier très vite la taille et le poids du véhicule. On avait la sensation de flotter au-dessus de la route, grâce à cette suspension pneumatique qui fait tout pour absorber toutes les imperfections de l’asphalte.

La sélection du mode Sport raidit immédiatement la suspension et vous êtes au volant d’un véhicule beaucoup plus réactif sans faire de bruit ni déranger les passagers.

En ville ça marche aussi très bien. Il faut un peu plus de temps pour obtenir les bonnes dimensions et s’assurer de ne rien coller, mais quel que soit le mode que vous choisissez, si vous avez besoin de puissance, le moteur répondra.

À noter également le silence à bord du LX 600. Ayant conduit le Lincoln Navigator et le Cadillac Escalade au Canada, le premier émet un son provenant de la carrosserie et des roues sur l’autoroute et le second nous rappelle bien la présence du V8. même à une vitesse de croisière autorisée.

Le mot de la fin Nous avons eu la chance – ou la malchance – de prendre le volant d’une version ultra-luxueuse qui s’adresse essentiellement à l’élite. Nos enfants, adolescents, ont été traités comme des rois du monde pendant tout le séjour. Ils avaient le contrôle de la radio, de la climatisation, ils pouvaient mettre leurs sièges dans presque n’importe quelle direction et déranger la mère assise sur le siège passager, qu’ils pouvaient également contrôler depuis les sièges arrière.

Dans l’ensemble, il est évident que cette version ultra-luxueuse n’est pas destinée aux familles. Cependant, force est d’admettre que Lexus a fait un travail remarquable avec ce nouveau LX600. Malgré sa taille et son poids, il se conduit avec une facilité déconcertante. Les sièges arrière étaient certes dignes de VIP, mais les sièges avant cochaient toutes les cases en termes de confort.

La présence d’un V6 à la place de l’ancien V8 rend le véhicule plus agréable à conduire tout en réduisant sa consommation.

Bref, ce LX 600 est un ajout bienvenu à la gamme Lexus, et les versions d’entrée de gamme plairont assurément aux familles qui ont besoin d’un gros véhicule pour tracter bateaux et remorques sans lésiner sur le luxe.

MoteurConfort plaisir de conduiteTechnologie

Prix ​​de la version VIP Executive Espace à bord du coffre dans la version VIP Executive

Infiniti QX80Cadillac EscaladeLincoln NavigatorJeep Grand WagoneerMercedes-Benz GLSBMW X7