L’entreprise, pour éviter la faillite, fait travailler ses employés de nuit…

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

A Lorient en Bretagne on fait des crêpes et elles sont très bonnes !

Vous pouvez vous rendre directement à la crêperie de Lohéac pour en acheter pour manger tout de suite ou emballer pour déguster un peu plus tard !

Mais pour rouler des Billigs (crêpière bretonne) il faut beaucoup chauffer donc tout cela demande beaucoup d’électricité.

Le problème c’est que puisque notre grande lumière du Palais ne veut toujours pas résoudre le problème causé par ces lois européennes absurdes, Xavier Lohéac, le gérant, est obligé de faire travailler les créateurs la nuit pour pouvoir profiter de Célébrer les heures creuses. .

« C’est la seule solution que son patron, Xavier Lohéac, a trouvé pour protéger sa facture d’électricité en le poussant à éteindre sans cesse les crêpes » selon Ouest-France et j’ai envie d’y croire.

Vous constaterez que les chauffeurs travaillent la nuit sans sourciller car il faut faire cuire la marmite et sauver l’entreprise qui permet à toutes ces familles de survivre.

Vous voyez, il y a deux capitalistes.

Je revendique la richesse de ton père. C’est un effort, un travail et une responsabilité sociale qui ne nécessitent pas de RSE car tous les petits leaders de nos régions savent qu’ils sont responsables d’eux-mêmes et que ce qu’ils font est pertinent pour leur communauté, leur village et leur petite ville. Les gens se connaissent. Alors nous le faisons. Parce qu’il faut le faire.

Et puis il y a le capitalisme mondialisé, pollué, sans âme, moral dans sa quête de pouvoir et de domination. Avant le capitalisme.

Capitalisme contre capitalisme.

Capitalisme économique, environnemental, social et moral et même chasse spirituelle, je suis contre le capitalisme dans la création, le travail, la morale, le rapport direct avec l’environnement et les personnes. Au capitalisme des grandes sociétés il faut opposer le capitalisme des TPE et PME.

À Lire  Budget « sécurité » : le Sénat s'oppose au transfert des cotisations Agirc-Arrco

Ce n’est pas sans raison que le plus grand capitaliste, les États-Unis, a rédigé les premières lois antitrust.

Récompensez ces salauds qui sauvent l’entreprise de leurs patrons et non contre eux.

Ensemble, nous avançons.

Il faut sauver les crêpes, même celles de nos amis bretons, car tout le monde le sait, en bon normand, le Mont-Saint-Michel est en Normandie, j’adore les crêpes et mes crêpes sont laissées sur mon assiette Fagor à 8 (achetées chez Carrefour) . Marché de l’an dernier 29 euros à vendre) !!

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire qu’il n’est pas reproduit gratuitement en totalité ou en partie si ce chapitre est reproduit sous Insolentiae.com est le site où Charles Sannat s’exprime au quotidien. vous présente des informations impartiales et analyse impartiale de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous inscrire gratuitement à la newsletter quotidienne sur www.insolentiae.com. »