Le ministre de la Santé discutera de la nouvelle visite à Québec…

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Le tiers des Canadiennes et des Canadiens n’a pas d’assurance dentaire, et bon nombre de ces personnes ne sont peut-être pas en mesure de consulter un professionnel de la santé buccodentaire parce que les services de soins dentaires sont trop chers. Ce manque d’accès à des soins de santé essentiels peut contribuer à de graves problèmes de santé.

&#xD ;

&#xD ;

QUÉBEC, déc. 2022 /CNW/ – C’est pourquoi le gouvernement du Canada prend des mesures concrètes pour éliminer les obstacles financiers aux soins dentaires pour les familles qui en ont le plus besoin.

&#xD ;

&#xD ;

L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé, était aujourd’hui au Centre dentaire Montcalm à Québec pour discuter de la nouvelle prestation dentaire provisoire du Canada, dont les demandes ont commencé à être acceptées la semaine dernière. Cette prestation permet aux familles admissibles de recevoir des paiements directs et non imposables jusqu’à 650 $ par année par enfant admissible de moins de 12 ans pendant deux ans (jusqu’à 1 300 $) pour des services dentaires.

&#xD ;

&#xD ;

À ce jour, l’Agence du revenu du Canada (ARC) a reçu plus de 36 000 demandes et les familles canadiennes ont déjà reçu des paiements.

&#xD ;

&#xD ;

Voici la liste des critères que les candidats doivent pleinement remplir pour être éligibles à cet avantage :

&#xD ;

&#xD ;

• Avoir un enfant (ou des enfants) de moins de 12 ans au 1er décembre 2022 et recevoir actuellement l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) pour cet enfant;

&#xD ;

&#xD ;

• Avoir un revenu net familial rajusté inférieur à 90 000 $;

À Lire  A Saint-Martin-d'Arrossa, la maroquinerie Dema s'engage à ...