le blues

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Abus sexuels dans l’Église, débats sur la fin de vie ou le mariage pour tous… depuis quelques années, les prêtres se trouvent au cœur d’enjeux sociétaux tourmentés. En résultent, chez les ecclésiastiques, un certain épuisement et un grand désarroi. L’édito de Nicolas Charbonneau, directeur des rédactions du « Parisien – Aujourd’hui en France ».

Par Nicolas Charbonneau Le 21 janvier 2023 à 06:00

Les prêtres sont fatigués. Ils portent une croix toujours plus grande et ont des agendas qui ne leur permettent pas de respirer ou de se retirer, spirituellement ou pour de vrai. N’étant plus tout à fait tant exigé encore de toutes parts, on y voit aussi, au-delà de l’épuisement physique, l’immense lassitude et le sentiment d’être déconsidéré.

À Lire  Clarisse Agbégnénou brise un peu plus le tabou de la maternité et du sport