Études médicales : la « formation » bat son plein

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Motivation, confiance en soi, gestion du stress… Des conseils et un soutien psychologique pour les étudiants du PASS et du L.AS sont proposés par certaines universités mais principalement par des agents privés.

Anaëlle Cotte-Carluer, 17 ans, étudiante en première année du PASS à l’université Lyon-Sud, a ouvert son compte Instagram un après-midi d’octobre lorsqu’elle est tombée sur un message de son tuteur universitaire qui lui a fait ressentir . bon Intitulé « Tuesday Stress Tips », cet article détaille les mécanismes du stress et les différentes façons de faire face à ses effets néfastes. Du bain à la méditation en passant par la cohérence cardiaque, quelques idées concrètes ont été proposées au milieu des bilans pour faire face à la vague de panique que peuvent parfois ressentir les jeunes. Le tout entrecoupé de phrases encourageantes : « Crois en toi », « Tu n’es pas seul » ou encore « Tu es capable de bien ». « Il y a un centre de bien-être dans le tutorat auquel je suis inscrite », précise Anaëlle. Ils nous ont donné quelques conseils dans l’amphithéâtre et publient régulièrement des contenus comme celui-ci sur les réseaux sociaux. Ce sont des recommandations simples, des conseils réalistes. Je pensais que c’était suffisant, mais c’est peut-être parce que je ne suis pas stressé. »

Selon une étude de 2021, 39% des étudiants et stagiaires présentaient des symptômes de dépression

A l’image du compte de la faculté Lyon-Sud, les contenus visant à remonter le moral de la première année d’études de santé terrible (PASS et L.AS) prolifèrent sur les réseaux sociaux. Sur TikTok, la chaîne PassLasTonannée, créée par Germain Lévêque, 27 ans, intègre des conseils de bon sens en vidéos. « Se comparer aux autres, c’est mal pour toi », « Crois en toi, tu le mérites », promet la jeune psychologue experte en apprentissage et en motivation, qui accompagne depuis longtemps les élèves de Paces, le prénom de la Première année. Médicament « Ils étaient complètement dépassés par tout : le travail, le stress et toutes sortes d’émotions », se souvient-il.

Une étude de juin 2021 sur la santé mentale des étudiants et stagiaires en médecine menée par trois syndicats étudiants a révélé que 75 % des jeunes interrogés présentaient des symptômes d’anxiété, 39 % présentaient des symptômes de dépression et un sur quatre souffrait d’une forme de dépression. Dès lors, il est urgent de veiller au moral des futurs médecins.

À Lire  Euthanasie : "Faut-il en conclure que l'essentiel du débat est plus spirituel que tout autre ?"

« La question du bien-être psychologique des étudiants a pris de l’ampleur ces dernières années », a déclaré Natan Goulin, vice-président chargé du tutorat à l’Association nationale des étudiants en pharmacie (ANEPF). Enseignants, parents, universitaires, tout le monde a compris que c’est un élément essentiel pour la réussite de cette année difficile. Un élève nerveux, maussade, qui a peur de l’échec, ne pourra pas travailler correctement et s’en tenir aux cours. « Un avis partagé par Pierre Tatincloux, vice-président de l’Association nationale des étudiants en médecine (ANEMF). « Il est essentiel d’être bon sur les bases, mais il faut d’abord s’assurer de réussir l’examen et de s’éclater pendant le vol », insiste le jeune étudiant.

Il vous reste 56,15% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, smartphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur  »  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Et si vous continuiez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera lié à ce compte.

non Vous pouvez vous connecter à votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous recommandons de changer votre mot de passe.

Votre abonnement ne vous permet pas de lire cet article

Pour plus d’informations, veuillez contacter notre service commercial.