Au Présage on cuisine à l’énergie solaire

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Des plats qui mijotent grâce au soleil, dans un fourneau qui fonctionne avec une grande parabole miroir : voilà qui a du sens à Marseille ! Le Présage est une guinguette créée par le chef Pierre-André Aubert, qui veut aussi ouvrir un restaurant solaire.

Omen est intégré dans un ancien conteneur, une grande boîte en métal qui s’ouvre sur le côté. Actuellement fermé, rouvrira aux beaux jours. Cette guinguette possède un plateau miroir d’environ huit mètres carrés, situé juste derrière le portail qui fait office de cuisine. Lorsque les rayons du soleil tombent dessus, ils chauffent la plaque en fonte, qui agit comme un four à l’intérieur du récipient. Le Présage a un autre gros projet en cours, un restaurant solaire, cette fois permanent, ouvert toute l’année. Un bâtiment bioclimatique, avec un jardin forestier comestible, une unité de micro-méthanisation et une station d’hydro-épuration. Mais c’est aussi un véritable projet d’économie circulaire. Le restaurant sera situé à Château-Gombert dans le 13ème arrondissement de Marseille. s’approvisionneront en circuit ultra-court et avec l’ambition d’une cuisine zéro déchet.

Ouverture prévue au printemps 2024. Parlons-en avec Pierre-André Aubert, chef et fondateur

Cœur de cagoles, collectif féministe et écolo de Marseille

Les brèves des carnets

À Lire  Budget « sécurité » : le Sénat s'oppose au transfert des cotisations Agirc-Arrco