A l’exception des toilettes, les cheminots reçoivent des culottes mensuelles de la SNCF

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Pas d’accès aux toilettes dans les trains pour les employées ? Scandale? Non, pas de problème, la SNCF a la solution : proposer des culottes menstruelles. Ou quand une avancée technologique pour la santé des femmes est détournée au profit des entreprises…

Aussi en matière de santé menstruelle, la SNCF est à la traîne… au point de transformer le négatif en positif ? Car quand on parle de la SNCF pour distribuer des culottes menstruelles à ses employées dans les trains, le but n’est pas d’uniformiser les règles, ni de démocratiser les protections hygiéniques, mais uniquement de pallier le manque de services essentiels : sanitaires dans les trains . Les cheminots ont demandé des toilettes, la SNCF leur a offert des culottes menstruelles. Et selon les principales parties prenantes, l’entreprise ne semble pas du tout comprendre le problème.

SNCF, le mail de la discorde : « culotte menstruelle, phase de test »

SNCF, le mail de la discorde : "culotte menstruelle, phase de test"

Le pire, c’est que l’idée est née au sein du service chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes de la compagnie des chemins de fer, relayée par la CGT. Selon Le Parisien, le service « Rail Mixité » a eu l’idée de proposer à certains volontaires un essai. Dans un e-mail envoyé à la mi-avril, l’objet était le suivant : « Culotte, phase de test ». D’abord adressé à quelques femmes de la SNCF, ce message a rapidement circulé parmi les conductrices. On peut y lire, comme le raconte Le Parisien, qu’une expérience « matériel roulant féminin » invitera les cheminots à essayer une culotte menstruelle alliant « bénéfice environnemental, sécurité d’utilisation, praticité », qui « peut durer plusieurs heures ».

À Lire  Saint-Chamond. La culotte menstruelle Tente Rouge en vente en septembre

Pause-pipi à la SNCF: « Mets ta culotte et tu la gardes 8 heures! »

Pause-pipi à la SNCF: "Mets ta culotte et tu la gardes 8 heures!"

Maladresse ou manque de respect, les conducteurs de train ont tranché : le choc l’emporte. « Ça ne passera pas ! », s’emporte un cégétiste. Nous nous battons depuis vingt ans pour des conditions de travail décentes, notamment l’accès à des toilettes réservées et des pauses suffisantes. Et la boîte nous colle ce genre de réponse : mettez votre culottes et tu les gardes 8 heures ! »

Les témoignages sur le manque d’attention des chauffeurs sont épouvantables : ils sont obligés de faire pipi entre deux voitures. Et indiquer qu’il n’y a souvent pas de sanitaires, ou que ceux qui existent sont « souvent sales », comme l’explique Fabienne, chauffeur de fret depuis 15 ans.

La culotte menstruelle à la SNCF pour éviter « le risque de choc toxique »

La culotte menstruelle à la SNCF pour éviter "le risque de choc toxique"

Evidemment, cette discussion se poursuit au sein du SCNF, qui propose régulièrement des solutions loufoques pour pallier le manque d’assainissement décent. Ces culottes toute la journée sont un autre raté. Même si un membre de Rail Mixité s’en défend, précisant qu’ils proposaient dans un premier temps des culottes menstruelles en cas de menstruation : « Les chauffeurs nous ont expliqué qu’ils portaient leurs tampons ou leurs serviettes hygiéniques anormalement longs. Au risque d’un choc toxique. devait agir immédiatement. » Faire connaître cette entreprise qui tend à se féminiser, tout en voulant faciliter l’accès aux toilettes dans les gares. Dommage que la déviation de la première utilisation de la culotte menstruelle rende le débat invisible.