Quelle assurance scolaire pouvez-vous choisir pour vos enfants ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Publié

le 09/09/2022 à 12:02

C’est l’une des (nombreuses) questions qui reviennent à chaque nouvelle année scolaire. Quand l’assurance scolaire est-elle obligatoire ? Comment choisir? Le Figaro fait le point.

Est-ce obligatoire d’avoir une assurance scolaire ?

Est-ce obligatoire d'avoir une assurance scolaire ?

Si la rentrée scolaire est passée pour les jeunes Français, ce n’est que le début des démarches administratives pour les parents. Généralement, chaque école exige une attestation d’assurance scolaire, mais est-ce obligatoire ? A quoi ça sert et comment l’obtenir ? Le Figaro répond à toutes vos questions.

Quels risques couvrent une assurance scolaire ?

Quels risques couvrent une assurance scolaire ?

« De la maternelle au lycée, l’assurance scolaire est obligatoire pour les activités facultatives et celles qui dépassent les heures de cours » mais facultative pour « les activités scolaires obligatoires et périscolaires, bien qu’elle soit encore fortement recommandée par l’Éducation nationale », indique la mutuelle de l’éducation ( MAE). En d’autres termes, si votre enfant fait des sorties dans des musées, des sorties scolaires ou mange à la cantine, il doit être couvert par une assurance scolaire. Mais pour les cours, les loisirs, les stages et la garde d’enfants, il n’y a aucune obligation de souscrire une assurance. Pourtant, « la moitié des accidents » surviennent pendant la récréation, souligne le MAE. L’assurance scolaire vous permet également de bénéficier d’un meilleur remboursement en cas de sinistre.

L’assurance scolaire comporte deux volets. La première est une assurance responsabilité civile « pour les dommages que le mineur pourrait causer à autrui » et une seconde qui vise « les dommages corporels qu’il pourrait subir », précise la MAAF. Concrètement, l’assurance sera activée « si l’enfant casse ses lunettes lors d’un remue-ménage dans la cour de récréation, s’il se blesse en tombant de vélo sur le chemin de l’école ou encore s’il est agressé par un camarade de classe », ajoute le MAE. . .

« Généralement, les parents ont déjà contracté une assurance responsabilité civile, liée au domicile, qui comprend une garantie responsabilité civile et qui couvrira également l’enfant », précise Isabelle Loubens, avocate au service consommateurs de l’association Familles rurales. Pour la garantie dommages corporels, celle-ci peut parfois être incluse dans la garantie accidents de la vie. « Lors du choix de votre assurance, il faut être prudent. Les assureurs publient beaucoup de propositions, il y a un vrai risque de duplication », insiste Isabelle Loubens. A noter que l’assurance scolaire couvre également l’enfant lors de ses trajets domicile-école.

À Lire  Bruno Le Maire va-t-il effrayer les assureurs sur les tarifs ?

A lire aussiRentrée des classes : comment savoir si votre enfant est harcelé et comment réagir ?

À quelle assurance puis-je souscrire et à quel prix ?

À quelle assurance puis-je souscrire et à quel prix ?

Si votre chérubin est un casse-cou, il peut être intéressant d’envisager une assurance extrascolaire. Comme son nom l’indique, elle étend la protection de l’assurance scolaire 24 heures sur 24, tout au long de l’année. Votre enfant est ainsi protégé durant ses activités quotidiennes, ses loisirs, ses activités sportives et ses vacances. Le MAE mentionne également que cette assurance couvre également « les risques liés à certains accidents domestiques, par exemple si vous vous brûlez avec une casserole, mais aussi les accidents qui surviennent à l’extérieur du domicile ».

Comment obtenir une attestation d’assurance scolaire ?

Comment obtenir une attestation d'assurance scolaire ?

En moyenne, cela coûte entre 10 et 30 euros par an, selon la formule choisie. La société AssurKids propose une promotion de rentrée à 6,99 euros pour un an, uniquement pour la « individuelle accident », c’est-à-dire la garantie dommages corporels. De son côté, Carrefour Assurance propose une offre à 9,90 euros pendant un an, jusqu’à fin septembre. L’offre MAE démarre à 11,90 euros et l’entreprise souligne qu' »elle n’a pas augmenté ses prix pour la quatrième année consécutive ». La MAAF propose une assurance scolaire à 19 euros par an, complétée par « une protection étendue à domicile, à l’école ou lors d’activités périscolaires ».