Maison en feu : que faire ? comment répondre ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Pour prévenir les incendies de maison, vous pouvez installer un détecteur de fumée et préparer un plan d’évacuation pour votre maison. Mais comment réagir si un incendie se déclare ? Découvrez nos conseils.

Un incendie domestique se déclarerait toutes les 2 minutes en France, ce qui représente plus de 250 000 incendies domestiques chaque année. Ces accidents domestiques graves impliquent les personnes présentes sur place mais aussi le voisinage.

Quelles sont les consignes de sécurité à respecter en cas d’incendie ?

Lorsque votre détecteur de fumée sonne l’alarme, soyez prêt à prendre des mesures pour vous mettre en sécurité, vous et votre famille.

– Si le feu est confirmé et que vous pouvez l’éteindre immédiatement, faites-le. Sinon, quittez le bâtiment en fermant la porte de la pièce en feu pour retarder sa propagation.

– Si vous pouvez sortir, faites-le rapidement et restez dehors. Il est fortement conseillé de ne jamais retourner dans un bâtiment en feu. Si possible, fermez les portes et les fenêtres pour éviter la propagation de la fumée et des flammes.

– Si le feu s’est déclaré en bas de votre logement et vous empêche de sortir, enfermez-vous dans une pièce avec fenêtre en scellant l’embrasure de la porte avec un chiffon humide pour bloquer les fumées. Tenez-vous près de la fenêtre pour demander de l’aide lorsqu’ils arrivent.

– Appeler les pompiers pour une intervention rapide (au 18 ou 112, voir ci-dessous).

– Les pompiers disent souvent « Là où il y a de la fumée, n’y allez pas », car les fumées sont toxiques et chaudes. Pour éviter la suffocation, sortez rapidement d’une pièce enfumée. Descendez et sortez : la fumée est plus légère que l’air et remplit une pièce de haut en bas. Couvrez-vous le nez et la bouche avec un mouchoir ou un chiffon.

– Si vous devez ouvrir une porte, faites-le très prudemment en l’ouvrant quelques centimètres à l’avance sans mettre la tête dans l’autre pièce. Les fumées seront visibles même avec une faible ouverture. Fermez la porte si vous en remarquez. De plus, si la poignée de la porte est chaude, ne l’ouvrez pas.

– Si un de vos vêtements prend feu, la meilleure solution est de s’arrêter, de le jeter par terre et de se retourner pour l’éteindre.

Maison en feu : qui appeler en cas d’incendie ?

Vous pouvez appeler les pompiers au 18 lorsqu’une ou plusieurs vies sont en danger et surtout si un incendie se déclare.

Mais le plus simple est d’appeler le numéro d’urgence incendie : le 112. Un numéro gratuit accessible partout en Europe, qui vous permet de contacter les services d’urgence de votre département. Ce numéro fonctionne même depuis un téléphone fixe, verrouillé ou non crédité.

À Lire  Assurance auto et moto : démarrez votre premier achat groupé pour économiser

Si vous le pouvez, gardez votre calme au téléphone pour leur donner toutes les informations nécessaires : adresse exacte, ce qui se passe, s’il y a des blessés et si la situation pourrait empirer, etc. Restez en ligne pour guider les sauveteurs jusqu’à leur arrivée.

Que faire après un incendie ?

Que faire en fonction des dégâts de feu ? Avez-vous un endroit où séjourner temporairement? Avez-vous une assurance tous risques habitation ? Voici quelques trucs à prendre en compte.

Pour pouvoir retourner à votre domicile, vous devez avoir obtenu l’autorisation de le faire. En attendant, vous pouvez chercher un logement avec votre famille, ou avec un ami.

Cependant, si votre maison est gravement endommagée et inhabitable, les autorités locales pourront vous aider à trouver un logement temporaire le temps que les réparations soient effectuées. N’oubliez pas d’aviser la police afin qu’elle puisse protéger votre propriété pendant votre absence et éviter les effractions et les cambriolages.

Appelez votre compagnie d’assurance

Pour faire un sinistre, dans un délai légal de 5 jours ouvrés (vérifiez votre contrat d’assurance multirisque habitation).

Lire aussi Assurance habitation : la loi, le prix et le comparatif

Pour obtenir une indemnisation, vous devez ensuite bien répertorier les dommages matériels, électriques et corporels, s’il y a lieu, causés par l’incendie dans votre habitation. Prenez des photos des objets brûlés (meubles, outils, équipements, etc.), répertoriez-les selon leur emplacement. Pour obtenir une indemnisation, rassemblez un maximum de justificatifs de la valeur à neuf estimée du bien meuble endommagé : factures, quittances, photographies montrant les biens, etc.

Une fois le dossier complet, un expert indépendant mandaté par votre assureur viendra constater les dégâts causés. Il établira un rapport qui permettra de se prononcer sur le montant de l’indemnisation des travaux de réparation et des dommages subis en tenant compte des causes du sinistre (installation électrique défectueuse, défectueuse, négligence, etc.) Sachez que vous pouvez refuser cette première offre si elle vous semble trop basse et demander un règlement à l’amiable.

A lire aussiModèle de déclaration d’incendie aux assurances

Si vous soupçonnez un incendie criminel, portez plainte.

Pour prévenir les incendies, il est fortement recommandé d’installer des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone à tous les étages de votre maison. Achetez également un extincteur et assurez-vous que tous les membres de la famille savent où il se trouve. Enfin, discutez entre vous du plan d’évacuation de votre famille : que faire, où se retrouver si vous vous séparez, etc.