Le marché de l’immobilier tertiaire bénéficie d’une croissance exceptionnelle en Maine-et-Loire

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

L’Observatoire de l’immobilier d’entreprise s’inscrit dans une dynamique remarquable du Maine-et-Loire. En un an, le volume placé dans le secteur tertiaire a augmenté de plus de 80 %. Cette évolution est la conséquence de la reprise des activités après la pandémie selon les professionnels. Les transactions ont presque doublé pour certaines catégories de marchandises.

Le Maine-et-Loire affiche l’un de ses meilleurs résultats de l’immobilier tertiaire en 2021. La hausse est confirmée par le Club Immobilier Anjou et la CCI 49 à travers leur observatoire. En volume, plus de 44 000 m² ont été commercialisés dans le département. Un chiffre qui tend à se rapprocher de celui de 2018. Certaines localités sont particulièrement prisées, dont Angers Loire Métropole, qui regroupe la majorité des transactions finalisées. Les immeubles en construction et les projets en cours contribuent à ce dynamisme, estiment les professionnels du secteur. Cependant, il ne profite pas à toutes les catégories de biens et à toutes les villes.

>> CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES HABITATION <<

Les locaux d’activité et les entrepôts sont moins demandés

Les locaux d'activité et les entrepôts sont moins demandés

Malgré le rebond observé, l’Observatoire de l’Immobilier d’Entreprise indique une baisse pour les entrepôts et les locaux d’activités. Les transactions, au nombre de 181 au total, ont baissé de 21% pour ce type de biens en 2021. Cela équivaut à 130 125 m² occupés.

Cette baisse est particulièrement frappante à Angers Loire Métropole avec un écart de 58% par rapport à 2020. Pour les professionnels, le marasme observé sur ces catégories est dû au manque de projets d’envergure. En effet, les biens commercialisés en 2021 ont une surface inférieure à 3 000 m². Cependant, il était possible d’atteindre 7 000 m² en 2020.

Les spécialistes ont également souligné le déséquilibre entre l’offre et la demande. Du fait des objectifs de zéro artificialisation, les propriétés foncières proposées sur le marché sont moins nombreuses. Cela ne devrait pas affecter le marché de l’assurance.

Les occupants peuvent consulter un comparateur d’assurance habitation pour évaluer le prix et les différences entre les offres.

Le Choletais est l’une des rares communes à afficher une augmentation des transactions. Il enregistre une hausse de 60 % pour les entrepôts et locaux commerciaux entre 2020 et 2021. Il regroupe également 41 % du volume placé dans le département pour un total de 53 689 m².

Les recherches se multiplient pour les biens de taille intermédiaire

Les recherches se multiplient pour les biens de taille intermédiaire

Au total, le volume commercialisé en immobilier tertiaire atteint 44 440 m² en Maine-et-Loire pour 148 transactions conclues. Ce chiffre montre une augmentation de 84% par rapport à 2020. 129 opérations ont été enregistrées pour cette année, soit 24 173 m² occupés.

Angers Loire Métropole se démarque en rassemblant 88% des volumes inclus dans les opérations 2021. Parmi les biens ayant trouvé preneur, huit ont une surface supérieure à 1 000 m². Deux fois plus de transactions ont été enregistrées dans cette catégorie en 2021.

Néanmoins, les recherches se concentrent sur les biens de taille moyenne, d’une superficie de 300 à 500 m². Le nouveau segment a, quant à lui, capté 36% du volume concerné par les transactions conclues.

En 2018, le département du Maine-et-Loire réalise son meilleur résultat avec 41 562 m² placés. L’année 2021 est désormais en deuxième position avec une moyenne de 20 319 m². Côté prix, les vendeurs proposent entre 2 000 et 2 800 euros le mètre carré à l’achat pour un bien neuf. Le coût au mètre carré varie entre 130 et 180 euros pour une location. Les chiffres d’inventaire font état de 75 530 m² disponibles à fin 2021 dans le département et 66 000 m² pour la métropole.

Est-ce le moment d’investir dans l’immobilier en 2022 ?

Est-ce le moment d'investir dans l'immobilier en 2022 ?

2022 est donc l’année idéale pour concrétiser votre projet immobilier. La loi Pinel devrait disparaître d’ici 2024. Jusqu’à fin 2022, la réduction d’impôt sera de 12 % du prix d’achat pour une location immobilière de 6 ans, dans la limite de 300 000 euros. Pendant 9 ans la réduction sera de 18% et pendant 12 ans de 21%.

À Lire  Cambriolage : des solutions pour protéger votre habitation

Pourquoi ne pas investir dans l’immobilier en 2022 ? Les conditions d’accès au crédit se durcissent Les banques doivent répondre à de nouveaux critères d’attribution des crédits immobiliers. taux d’endettement maximum de 35%, assurance comprise ; durée de prêt limitée qui ne peut excéder 25 ans ; possibilité de déroger à ces critères dans 20% des cas.

Pourquoi investir en immobilier en 2022 ?

Réduisez vos impôts grâce à votre investissement immobilier En 2022, la loi Pinel vous offre la possibilité d’obtenir une réduction d’impôt jusqu’à 21% pour un engagement locatif de 12 ans. L’immobilier neuf est donc un excellent moyen de baisser le montant de vos impôts.

Est-ce que l’immobilier va baisser en 2022 ?

08 juillet 2022 – Les ventes de biens anciens devraient chuter de 5% en 2022 selon le groupe BPCE. L’impact du DPE et la hausse des taux d’intérêt devraient en effet ralentir le marché immobilier. Le marché immobilier pourrait ralentir en 2022 et 2023.

Comment se porte l’immobilier en ce moment ?

Comment se porte l'immobilier en ce moment ?

Selon les notaires, la hausse de l’indice des prix des logements anciens en France a été de +7,4% sur un an, et sur les avant-contrats début 2022, la hausse s’est poursuivie. Néanmoins, en ce début d’année, on observe des signes d’ajustement du marché immobilier résidentiel pour les biens les moins qualitatifs.

Les prix de l’immobilier vont-ils baisser en 2022 ? Les prix ont baissé entre mars et avril 2022 et les stocks sont en hausse. Ce marché est en train de changer. Pour 2023, certains experts prévoient une baisse des prix de 20 % à Montréal, tandis que d’autres prévoient une hausse de 15 %. La majorité des experts ont des analyses moins biaisées et plus nuancées.

Est-ce que l’immobilier va chuter ?

Selon le site Surf finances Mag, en France, le marché immobilier montre des signes de ralentissement, notamment pour les logements neufs. En revanche, la hausse des taux reste raisonnable. Selon les dernières données de la Banque de France, le taux moyen a atteint 1,17 % en avril dernier, contre 1,1 % en décembre 2021.

Comment se porte le marché de l’immobilier actuellement ?

Pour preuve, le prix des appartements a augmenté en France de 5,2 % entre janvier et octobre 2021, contre 9 % pour les maisons. Par ailleurs, les plus fortes hausses de l’indice des prix au mètre carré ont été observées dans les agglomérations comme Poitiers, Cherbourg-en-Cotentin ou Vannes.

Quel apport pour acheter en 2022 ?

Crédit immobilier : niveau record d’apport personnel au premier semestre 2022. Il faut désormais plus de 55 000 € d’apport personnel pour obtenir un crédit immobilier, soit 21% du prix du bien. Un record en cette période de hausse des taux d’intérêt et de hausse constante des prix de l’immobilier.

Est-il temps d’acheter un bien immobilier en 2022 ? En 2022, les prix des logements devraient augmenter dans tout le pays, sans baisse prévue compte tenu de la demande actuelle. En revanche, on peut espérer une croissance des prix plus modérée. Les premières études sur le sujet tablent sur une hausse des prix de l’ordre de 2 %.

Quel apport pour achat maison 2022 ?

Il faut désormais plus de 20% d’apport pour acheter un bien immobilier, un record. Au premier semestre 2022, la contribution personnelle moyenne était de 55 519 euros en moyenne. Un montant jamais égalé, selon Century 21.

Quel est le meilleur apport pour acheter ?

On considère généralement que l’apport immobilier doit être au moins égal à 10% du montant total emprunté. Par exemple, si vous souhaitez contracter un prêt pour un bien immobilier d’une valeur de 200 000 euros, vous aurez besoin d’un apport personnel d’au moins 20 000 euros.

Est-il intéressant d’acheter en 2022 ?

L’observation du marché immobilier actuel Comme nous le montrons dans notre guide d’achat immobilier en 2022. Le contexte immobilier est très clair : les taux sont très bas, proches de records et cela fait grimper les prix, notamment dans les villes les plus recherché (Paris, Lyon, Bordeaux, etc.).