Incendie : que couvre l’assurance ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Alors que la France est frappée par des incendies «hors norme», notamment en Gironde mais également en Bretagne, les assureurs ont promis de «faciliter les démarches de déclaration de sinistre» et d’«accélérer les procédures d’indemnisation».

Mais quels biens sont couverts ?

Les logements

Les logements

Le risque incendie est pris en charge dans les assurances habitation classiques et constitue même le premier risque dans la constitution de tels contrats. Si cette assurance est facultative pour les propriétaires occupants de leur logement, la grande majorité des Français dispose d’une assurance multirisque habitation.

En 2020, le nombre de contrats d’assurance habitation était de 43,5 millions, selon France Assureurs, couvrant environ 37 millions de foyers.

En cas de sinistre, c’est la compagnie d’assurance qui verse l’indemnité, calculée en fonction de la quantité de marchandises déclarée lors de la conclusion du contrat.

L’appartement lui-même fait partie de la couverture de base, pour couvrir le terrain il faut souscrire une option et payer une surprime.

« Si vous avez une piscine ou si vous avez de très beaux arbres à l’extérieur, c’est à l’extérieur. Le contrat de base n’acceptera pas une telle chose et ça peut avoir une valeur énorme », explique à l’AFP Marion Senant, responsable à la compagnie d’assurances L’olivier Assurance.

Le relogement en attendant que votre bien soit habitable ne fait pas non plus nécessairement partie de la garantie de base et doit être souscrit en complément.

Cependant, dans le cas des incendies de forêt, certaines règles doivent être respectées, au contraire au risque de réduire leur indemnisation, comme le déboisement des propriétés ou des bâtiments à proximité des forêts ou des forêts.

Dans ce dernier cas, la distance minimale de dégagement dépend souvent du plan communal de prévention des risques, même s’il existe une réglementation nationale.

Les biens professionnels

Alors que les lucioles ont ravagé plusieurs campings et restaurants, la question de leur couverture se pose.

Comme pour l’habitation, il existe une assurance multirisque professionnelle qui couvre le risque d’incendie et qui est obligatoire. La compagnie d’assurance est donc celle qui couvre tous les sinistres.

Elle indemnisera également les clients qui n’ont pas pu se présenter ou ont dû évacuer les hébergements touchés par les incendies.

En revanche, si le professionnel souhaite percevoir une indemnité pour le temps de fermeture, il doit souscrire une assurance perte d’exploitation, qui n’est pas obligatoire.

Les forêts

Les forêts

Les forêts sont les premières victimes de ces incendies géants, avec plus de 20 000 hectares enfumés, mais très peu en France est protégée contre les incendies ou les tempêtes.

De l’ordre de 9 à 10 %, selon les chiffres obtenus par Groupama, l’un des principaux assureurs forestiers, avec XLB/Pacifica (filiale du Crédit Agricole) et Sylvassur.

« C’est assez cher », explique Olivier Moustacakis, co-fondateur d’Assurland, un comparateur d’assurances en ligne, « de quelques centaines d’euros l’hectare à 5.000 ou 10.000 euros l’hectare », selon les essences et les garanties.

« Si vous n’en profitez pas, ce qui est encore la grande majorité des cas, c’est beaucoup trop cher pour rien », ajoute M. Moustakas.

La forêt domaniale touchée par l’incendie fait encore figure d’exception, avec environ un tiers de son million d’hectares protégés des dégâts.

On ne sait pas encore combien la catastrophe causera aux compagnies d’assurance.

Comment déclarer un incendie à son assurance ?

Déclaration d’accident ?

  • Coordonnées (nom, adresse)
  • Votre numéro de contrat d’assurance.
  • Description de l’événement (type, date, heure, lieu)
  • Description des dommages (matériels ou physiques, importance)
  • État estimé des meubles et objets détruits ou endommagés.

Qui est responsable en cas d’incendie ? En principe, on considère que la personne qui habite la pièce où l’incendie s’est déclaré est responsable de l’incendie. Il est important que vous fassiez la réclamation auprès de votre compagnie d’assurance (article L. 113-2 du code des assurances).

Comment déclarer un incendie ?

Après avoir pris connaissance d’un incendie dans votre logement, vous disposez de 5 jours ouvrables pour faire une déclaration. Vous devez indiquer l’origine de l’incendie et décrire les dégâts matériels et mobiliers.

Comment faire sa déclaration de sinistre suite à un incendie ?

Madame Monsieur, Je dois vous informer que ma maison (ou toute autre propriété) située au (insérer l’adresse complète) a subi des dommages (mineurs ou majeurs, aussi détaillés que possible) en raison de l’incendie qui s’est déclaré le (précisez la date).

À Lire  La météo : un bilan toujours plus lourd des risques climatiques

Comment se faire rembourser après un incendie ?

Quel que soit le responsable ou la cause de l’accident, l’assuré dispose de 5 jours ouvrables pour déclarer l’incendie à sa compagnie d’assurance. Pour faciliter l’évaluation de l’indemnisation, il est recommandé de conserver un maximum de preuves des dégâts et de ne pas jeter les objets brûlés.

Comment gérer un sinistre incendie ?

Une fois que les pompiers sont intervenus et que votre domicile est en sécurité, vous devez adresser à votre compagnie d’assurance une déclaration de sinistre dans les 5 jours ouvrés (à compter de la survenance du sinistre) en précisant vos noms, prénoms, numéro de police multirisque habitation et circonstances et provoque…

Comment rédiger un constat d’incendie ? Madame Monsieur, Je dois vous informer que ma maison (ou toute autre propriété) située au (insérer l’adresse complète) a subi des dommages (mineurs ou majeurs, aussi détaillés que possible) en raison de l’incendie qui s’est déclaré le (précisez la date).

Comment marche l’assurance en cas d’incendie ?

Cette assurance comprend une garantie contre les risques d’incendie et d’explosion. Si vous êtes propriétaire d’une maison, vous n’avez pas besoin de souscrire une assurance habitation. Vous ne serez assuré contre les risques d’incendie et d’explosion que si vous avez une assurance multirisque habitation.

Comment faire sa déclaration de sinistre suite à un incendie ?

Vous avez 3 possibilités pour soumettre votre réclamation : Soumettre en ligne dans votre espace client. Message par téléphone. Inscrivez-vous en agence auprès de votre conseiller AXA.

Quelles démarches après un incendie ?

Sécurisez votre personnel et appelez les pompiers. Coupez le gaz et l’électricité. Fermez les portes et les fenêtres pour empêcher le feu et la fumée de se propager. Si le feu vient de se déclarer, vous pouvez essayer de l’éteindre vous-même. S’il se propage, appelez les pompiers et évacuez la zone.

Qu’est-ce qu’une note d’incident ?

Les relevés d’événements servent de support pour rappeler la loi, appliquer des sanctions ou modifier l’heure d’accueil du jeune. Mais le contenu de ces notes est riche d’enseignements et d’observations cliniques.

Quelle est la différence entre un accident et un incident ? Le terme « accidentellement » décrit parfaitement ce mot. Il s’agit d’un événement imprévu et souvent malheureux aux conséquences graves, tant physiques que matérielles. – Incident indique un événement imprévisible qui a un impact mineur.

Pourquoi un rapport d’incident ?

Pourquoi utiliser un rapport d’incident ? Un bon rapport d’incident doit inclure toutes les informations essentielles sur l’accident ou l’accident évité de justesse. Un bon exemple de rapport d’incident permet d’identifier et de comprendre la cause de l’incident et d’éviter qu’il ne se reproduise.

Comment récupérer la vétusté récupérable ?

Dans le cadre de l’assurance limitation récupérable, l’indemnisation est versée à l’assuré en deux temps. Premièrement, une indemnisation pour le coût de la rénovation de votre propriété, moins la vétusté. Ce montant est ensuite complété par une indemnité de vétusté de votre bien.

Quand commence le délai de prescription ? Le délai de prescription s’applique lorsque l’objet n’est plus considéré comme neuf par l’assurance : le montant de l’indemnité sera donc inférieur à la valeur d’achat de l’objet.

Comment se faire rembourser par l’assurance sans facture ?

Selon la nature de la faute que vous avez subie, il est souvent possible d’être indemnisé sans facturer à votre compagnie d’assurance. Si vous fournissez une preuve de la valeur du bien et une preuve qu’il vous appartenait, votre compagnie d’assurance pourrait accepter de vous verser une indemnité.

Comment indemnisé T-ON le contenu d’une habitation ?

L’indemnité de valeur à neuf est en fait une indemnité complémentaire destinée à limiter la perte par obsolescence de votre bien. Jusqu’à 25% d’obsolescence, vous serez indemnisé sur la valeur d’un article neuf identique (valeur à neuf). De plus, une usure supérieure à 25% restera à votre charge.