Données, simplicité, infrastructure : comment Sharelock…

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

&#xD ;

Environ 300 000 vols de vélo sont recensés chaque année selon le ministère de la Transition écologique. Certaines estimations portent même ce chiffre à 400 000. C’est simple, des études montrent que le vol est devenu le premier obstacle à l’usage du vélo, alors que des infrastructures de mobilité douce se déploient progressivement et que l’on compte 26 millions de cyclistes réguliers en France.

Des besoins croissants non adressés

&#xD ;

« 2 à 4% des logements meublés sont volés chaque année. Si on veut exploiter l’usage de manière conséquente, il faut s’attaquer à ce problème », résume Alexandre Molla, co-fondateur de Sharelock, courtier d’assurances établi en 2020. « Le vrai problème est celui de la sécurité du stationnement. » Sharelock, qui a remporté le prix startup insurtech 2022, décerné par le pôle de compétitivité Finance Innovation en novembre dernier, a deux cordes à son arc. La startup propose une assurance 100% en ligne des vélos, et utilise un réseau de cadenas sécurisés et connectés dans plusieurs villes de France.

Une photo pour être mieux remboursé

&#xD ;

« 92% des gens n’assurent pas leur vélo. Vu le prix du matériel et l’usage qu’on en fait au quotidien, c’est aberrant. » Selon l’Observatoire du cycle réalisé par les entreprises du secteur, le prix d’achat moyen en 2021 était de 794 euros, en raison de la part de marché croissante des vélos à assistance électrique. Plus de 2,7 millions de vélos ont été vendus en 2021.

À Lire  Assurance habitation : le changement climatique tuera de nombreux propriétaires

&#xD ;

800 cadenas déployés à Nice

Actuellement, l’assurance vélo est encore un marché de niche. Beaucoup sont souscrits dans le cadre d’une assurance habitation facultative. Ces contrats offrent généralement des garanties incluses, mais limitées. De manière générale, les garanties manquent de transparence et souffrent de trop d’exclusions (horaires, place de parking, etc.).

&#xD ;

Les flottes professionnelles, un gisement de marché

Le produit d’assurance développé par Sharelock et assuré par Seyna est 15 à 20% moins cher qu’une assurance classique. « Les assureurs n’ont pas de données, donc ils ne peuvent pas tarifer correctement », justifie Alexandre Molla, ancien dirigeant d’Uber France. Un vélo à 1750 euros, par exemple, est assuré contre le vol à partir de 6,75 euros par mois. La retenue applicable est de 10% de la valeur résiduelle et le remboursement en cas de demande est effectué sous 48h. A ces prestations s’ajoutent le remboursement des accessoires et l’assistance 7 jours sur 7. La start-up assure les vélos de moins de 5 ans – au-delà, la valeur résiduelle ne justifie généralement pas de souscrire une assurance. En moyenne, la valeur du parc actuel de vélos ne dépasse pas 200 euros.