Déménagement : comment gérer son assurance habitation ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Et si votre déménagement était l’occasion de revoir votre contrat d’assurance habitation ? Après un changement de logement, les garanties exigées dans votre nouveau logement peuvent ne pas être les mêmes que dans votre précédent logement.

Lecture audio pour abonné uniquement

Les risques sont sans doute différents, la valeur de vos meubles a peut-être changé, vous avez investi dans des meubles de qualité et la surface à aménager est plus grande ? Au contraire, vos enfants ont pris leur indépendance et vous avez choisi de déménager dans une zone plus petite.

Quelle que soit votre situation, réajuster votre contrat et assurer une bonne couverture de vos biens n’est pas une option pour être bien couvert.

Que vous soyez propriétaire ou locataire, votre assurance habitation protège vos biens meubles et immeubles contre d’éventuelles dégradations. C’est un contrat important qu’il ne faut négliger ni dans l’étendue de sa couverture ni dans sa continuité. Vos biens méritent une bonne assurance, gage d’une couverture de qualité.

Comment s’y prendre ? Quelles étapes ? On vous explique tout !

Reconduire ou souscrire un nouveau contrat d’assurance habitation ?

Le déplacement implique un déplacement du risque. Elle constitue donc un motif légitime reconnu par la loi pour changer de contrat d’assurance habitation, quelle que soit son ancienneté. C’est l’occasion pour vous de concourir pour la meilleure couverture d’assurance habitation !

Que vous soyez propriétaire ou locataire, votre déménagement doit être signalé à votre assureur actuel. L’assurance habitation ne peut être transférée d’une adresse à une autre sans une analyse exhaustive des risques, des valeurs à couvrir et des caractéristiques du contrat. Si vous êtes satisfait de votre assureur, vous pouvez tout à fait choisir de transférer votre contrat dans votre nouveau logement. La prime du contrat d’assurance habitation est alors modulée en fonction des caractéristiques (surface, sol, type de toiture, etc.) et de la localisation (zone inondable, fréquence des cambriolages, etc.) de notre nouvelle maison ou de votre nouvel appartement. Vous pouvez également choisir d’étudier le marché pour vous diriger vers la formule ou la compagnie d’assurance qui vous convient le mieux.

Dans tous les cas, il faudra définir vos nouveaux besoins pour ajuster votre contrat et profiter de conditions plus adaptées et avantageuses. L’objectif est d’obtenir des garanties parfaitement adaptées à votre nouvelle habitation.

Son emplacement, son visage, ses prestations, sa valeur et celle de votre mobilier changent. Votre contrat d’assurance habitation doit tenir compte de ces évolutions : ses garanties et ses plafonds doivent vous offrir une couverture adaptée. Très concurrentiel, le secteur de l’assurance peut vous permettre, sans grande difficulté, de trouver une assurance habitation qui répond à vos besoins. Si le prix est un élément clé, il ne doit pas être le seul critère de sélection. Les risques couverts, les franchises appliquées, les limites en vigueur et le mode d’indemnisation doivent faire l’objet d’un examen attentif au moment de la sélection.

À Lire  Coupure de courant : serez-vous indemnisé pour votre...

Assurance habitation : locataire ou propriétaire, les différences ?

Locataire, n’oubliez pas de déclarer votre déménagement à votre assurance. Vous pouvez effectuer cette démarche par anticipation avant la date des présentes ou au plus tard dans les 15 jours calendaires après le départ de votre ancien logement. Si vous choisissez de résilier votre assurance habitation en cours, vous devez faire valoir ce droit auprès de votre assureur par lettre recommandée avec accusé de réception. Le contrat concerné prend fin de facto un mois après réception de cette lettre.

En effet, la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 oblige les locataires à souscrire une assurance habitation que le logement soit loué vide ou meublé. Une attestation de cette assurance habitation pour couvrir les risques de la location doit être remise au propriétaire à la signature du bail, puis tous les ans jusqu’à ce qu’elle soit en cours de validité. En tant que locataire, votre assurance habitation doit couvrir au minimum :

Si la loi n’oblige pas un propriétaire à souscrire une assurance habitation, celle-ci est fortement conseillée en raison des enjeux financiers et personnels liés au logement. Depuis la loi ALUR de 2014, les copropriétaires, occupants ou non occupants, d’un appartement ou d’une maison en lotissement doivent être assurés en responsabilité civile en cours de validité.

Votre déménagement vous offre donc une bonne occasion de réévaluer votre assurance habitation, de revoir vos garanties, celles qui sont indispensables et celles qui deviennent facultatives. Cependant, ne négligez pas ceux-ci, qui peuvent être très utiles en cas de sinistre.

Que vous choisissiez de résilier ou que vous préfériez transférer votre contrat, c’est l’occasion de réaliser de belles économies et de garantir une couverture bien plus adaptée à votre nouveau logement. Les types d’assurance habitation varient selon les formules et les assurances, les offres aujourd’hui sont multiples. En cas de doute, faites appel à votre conseiller en assurance avant de vous déplacer, il saura analyser vos besoins, vous donner les conseils nécessaires et vous proposer un devis adapté à vos attentes et à votre budget.