Comment mettre en place une location saisonnière ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Les locations saisonnières ont le vent en poupe ces dernières années. Vous souhaitez vous lancer dans l’immobilier locatif et devenir rentier ? Quelques précautions sont à prendre pour obtenir l’essentiel et s’assurer que votre projet soit décoré avec succès.

Avec l’avènement des plateformes communautaires comme Airbnb, HomeAway, TripAdvisor ou Booking.com, louer sa résidence principale ou secondaire est vite devenu un investissement rentable. En effet, de nombreuses personnes optent pour cette solution de location saisonnière. Vous souhaitez être propriétaire pour recommencer ? Apprenez à démarrer votre propre entreprise de location de vacances.

Bien choisir l’emplacement de votre bien immobilier

Si vous n’avez pas encore de logement, la première étape avant de vous lancer dans la location saisonnière est d’acheter une maison ou un appartement. Quel que soit le type de propriété que vous allez acheter, vous devrez vous assurer qu’elle est bien située. En effet, un bon emplacement vous permettra d’éviter de louer une place et de vous retrouver avec une place qui ne sera pas demandée par les visiteurs.

Afin de savoir si le lieu où vous allez investir dans l’immobilier locatif est très demandé, il est nécessaire de faire une étude de marché. Vous pouvez essayer de créer de nombreuses fausses publicités sur le site et voir quels retours vous obtiendrez.

Repenser l’aménagement de votre location

Repenser l’aménagement de votre location

Pour attirer des locataires, il est important que votre bien soit entretenu. Ceci, tant du point de vue des bâtiments, de l’aménagement que de la décoration. Vous devez être en mesure d’offrir un cadre idyllique et agréable à vos futurs hôtes et vous démarquer de vos concurrents. N’hésitez pas à investir beaucoup dans la rénovation et la décoration pour vous positionner dans la catégorie « premium ». Cela permet de justifier le coût de la location saisonnière en apportant tout le confort attendu et en réalisant ainsi une belle rentabilité.

Bien sûr, il est important qu’à leur arrivée, les vacanciers trouvent un lieu de séjour bien préparé. Il doit être entièrement protégé, installé de manière fonctionnelle et sans risque. Il est important que l’offre de logement de vacances corresponde en tous points à l’annonce que vous avez publiée. Les photos du logement de vacances que vous joindrez à l’annonce doivent être authentiques, pertinentes et surtout de qualité.

Confier la gestion à des professionnels

Confier la gestion à des professionnels

Trouver des locataires pour vivre dans cette zone peut se faire de plusieurs façons. Vous pouvez choisir la publication des annonces sur des sites ou plateformes dédiés. Mais vous pouvez aussi confier la gestion locative saisonnière de votre séjour à un concierge professionnel. En effet, avec cette solution, vous avez plus de latitude pour voir votre offre placée plus efficacement. Vous pourrez toucher une cible plus large et susciter l’intérêt de plus de visiteurs potentiels. De plus, il vous permet de confier à des professionnels la gestion de la location de votre bien. C’est utile, surtout si vous n’habitez pas à proximité.

L’accueil des passagers est important pour assurer une bonne réputation sur les quais, mais aussi de la crédibilité. Un service de conciergerie vous assiste à votre arrivée. Il continue sa lecture avant de remettre les clés. Le concierge veillera à ce que tous les services fournis soient fournis, tels que femme de ménage, blanchisserie, entre autres. Enfin, c’est à eux de vérifier les lieux à la sortie pour s’assurer qu’aucun dommage ne s’est produit. Dans ce cas, la caution n’est pas restituée au locataire.

S’informer sur la législation en vigueur

S’informer sur la législation en vigueur

Les locations de vacances ne sont pas une industrie dans laquelle vous pouvez sauter à l’aveuglette. Bien sûr, il existe des règlements de location saisonnière qui régissent l’événement. Vous devez donc le savoir avant de commencer. Tout d’abord, l’hébergement touristique bénéficie d’une taxe spéciale. En effet, les revenus des locations saisonnières sont soumis à l’impôt sur le revenu. En outre, les locations de vacances doivent également être organisées sur la base d’un contrat saisonnier.

Concernant l’assurance habitation, la bonne nouvelle est qu’il n’y a pas d’exigence d’assurance pour les locations de vacances. Cependant, il est recommandé de mettre à jour votre contrat pour assurer votre séjour. Vous pouvez également exiger de vos locataires qu’ils souscrivent une assurance, mais ce point doit être noté dans le contrat de location.

Vous devez également vous rendre en mairie pour manifester votre souhait de devenir loueur saisonnier. La municipalité vous délivrera les autorisations nécessaires. Il est important qu’une demande de permis de changement d’usage soit faite si vous souhaitez proposer un logement en location saisonnière. Tous les niveaux de supervision peuvent varier d’un gestionnaire à l’autre. La loi qui s’applique à votre cas dépend du lieu où votre bien est classé en location saisonnière.

Il est à noter que la durée de location ne peut excéder quatre mois par an si elle est déclarée en saison. Celui-ci, peut être une résidence principale ou une résidence secondaire.

Surveiller les offres de la concurrence

Surveiller les offres de la concurrence

Afin de pouvoir être sollicité sur différentes plateformes sociales, il est évidemment important de rédiger une publicité qui attire l’attention. La location meublée est une option de plus en plus prisée des vacanciers au détriment de l’hôtellerie. En effet, il permet de trouver des logements de vacances disponibles dans presque tous les endroits, même les endroits les plus reculés aux quatre coins du monde.

Ainsi, pour vous assurer d’avoir des locataires à tout moment, il peut être utile de vérifier ce que proposent vos concurrents. Quels services offrent-ils? Quelles sont les installations disponibles dans la maison ou l’appartement ? Quelle est la réponse des locataires ? Tout cela vous aidera à améliorer votre offre et à vous bâtir une bonne réputation en tant qu’hébergeur.

Préciser ses exigences dans l’annonce

En étant propriétaire de votre logement saisonnier, vous avez le droit de définir vos propres préférences. Par exemple en termes de paiement d’acompte ou de loyer complet, comme vous le souhaitez. Le prix peut être fixé publiquement. Cependant, il convient de mettre en avant la qualité des services de proximité afin de ne pas rebuter les locataires. N’oubliez pas de préciser le nombre de personnes que le logement peut accueillir. Le contrat de location saisonnière devra également préciser le versement de la caution. Cela couvre le risque pendant le séjour du client.

À Lire  Quel sera l'impact de l'augmentation des facteurs de risque sur l'assurance habitation ?

VOIR PLUS : Comment résilier un bail avec des meubles ?

Veiller au confort et à l’accueil des invités

Il serait totalement contre-productif de parvenir à trouver des locataires et de ne pas assurer le bon déroulement de leur séjour. Pour ce faire, il faut s’assurer qu’avant leur arrivée, le logement est en parfait état et prêt pour la remise des clés. Ceci est lié à la propreté de la résidence et des équipements qui doivent être fonctionnels et différents.

Pour le confort de vos propriétaires, vous devez vous assurer qu’ils obtiennent tout ce dont ils ont besoin sur place pendant leurs vacances. Il est important qu’ils se sentent chez eux avec vous, avec en plus des services de qualité. Tout cela contribue à établir une relation de confiance et à fidéliser les visiteurs. Ils pourront vous recommander en tant qu’hôte, ce qui est important pour le marketing.

Vous avez maintenant vos précieuses idées à utiliser. Cela vous aidera avant de commencer à louer pour la saison. C’est un événement qui, organisé et surtout bien géré, peut rapporter beaucoup d’argent. Dans la lignée de votre travail professionnel, mais aussi pour en faire votre activité principale, il offre des possibilités infinies.

Comment savoir si on peut faire du Airbnb ?

Vous pouvez le louer toute l’année à condition de déclarer votre événement de location à la mairie. Certaines grandes villes peuvent vous obliger à changer d’utilisation avant de pouvoir accueillir des passagers. L’hébergement non résidentiel est dédié à l’hébergement touristique.

Comment louer un Airbnb ? Comment s’inscrire sur Airbnb ? L’inscription sur Airbnb est très simple, il vous suffit de créer votre profil en vous décrivant simplement et en ajoutant votre photo. En tant que futur hôte airbnb, vous devez immédiatement créer votre annonce sur Airbnb depuis le site hôte.

Est-ce rentable de louer sur Airbnb ?

La conclusion est qu’en règle générale, on peut espérer générer 1,5 à 3 fois plus de profit en louant sur Airbnb qu’en le faisant traditionnellement. Les locations saisonnières sont donc plus économiques, notamment dans les principales villes touristiques de France.

Quel statut pour faire du Airbnb ?

La plupart des personnes qui annoncent leurs revenus Airbnb choisissent le Micro-Bic en ouvrant un poste d’indépendant. Cette fonctionnalité est la plus simple pour le bailleur immobilier non professionnel. Il vous permet de gérer votre propre entreprise et votre trésorerie en toute autonomie.

Comment déclarer aux impôts une location saisonnière ?

La location saisonnière d’une ou plusieurs chambres dans sa résidence principale qui n’excède pas 760 € par an est exonérée et n’a pas à être déclarée à l’impôt sur le revenu. Au-delà de ce montant, les revenus doivent être déclarés à l’impôt sur le revenu.

Comment déclarer les revenus de la location saisonnière ? La location saisonnière d’une ou plusieurs chambres dans sa résidence principale n’excédant pas 760 € par an n’est pas autorisée et n’a pas à être déclarée à l’impôt sur le revenu. Au-delà de ce montant, les revenus doivent être déclarés à l’impôt sur le revenu.

Comment déclarer les revenus d’une location non meublée ?

Déclaration papier La déclaration des revenus de votre bien est simplifiée. Vous devez faire apparaître les revenus bruts sans déduire les revenus de votre bien immobilier dans votre déclaration de revenus avec le formulaire n°2042. Reportez-vous à la rubrique « Revenus immobiliers – Location vide ».

Quel est le meilleur statut pour faire de la location saisonnière ?

C’est un régime très simplifié que tout propriétaire peut choisir, qu’il soit LMNP, Loueur Meublé Non Professionnel, ou LMP, Loueur Meublé Professionnel. Il permet de payer plus cher ses propriétés, c’est généralement le régime le plus populaire.

Comment savoir si une location saisonnière est déclarée ?

Toute location saisonnière doit être signalée à la mairie dont dépend le logement. L’avis doit indiquer le nombre de chambres, de lits et la durée prévisionnelle de la location.

Quel statut pour faire du Airbnb ?

La plupart des personnes qui annoncent leurs revenus Airbnb choisissent le Micro-Bic en ouvrant un poste d’indépendant. Cette fonctionnalité est la plus simple pour le bailleur immobilier non professionnel. Il vous permet de gérer votre propre entreprise et votre trésorerie en toute autonomie.

Quelle est la haute saison de location ? C’est un régime très simplifié que tout propriétaire peut choisir, qu’il soit LMNP, Loueur Meublé Non Professionnel, ou LMP, Loueur Meublé Professionnel. Il permet de payer plus cher ses propriétés, c’est généralement le régime le plus populaire.

Quel régime fiscal pour location Airbnb ?

La nourriture micro-Bic que nous venons de voir (50% de réduction) et la vraie nourriture. Ce dernier consiste à déduire le montant payé sur la propriété du loyer. Si vos revenus d’Airbnb dépassent 72 500 € par an, le régime micro-BIC n’est plus accessible et vous devrez vous déclarer auprès du gouvernement compétent.

Comment ouvrir une agence de location saisonnière ?

Pour obtenir cette carte délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie, un professionnel de la location saisonnière doit :

  • justifier d’une compétence professionnelle (diplôme et/ou solide expérience dans le domaine) ;
  • disposer d’une garantie financière destinée à protéger les sommes qu’il détient pour le compte du tiers.

Quel pourcentage prend le concierge ? Votre commission est d’environ 25% à 30% du loyer. Pour un service complet, le concierge peut demander un forfait de 100 euros par location, même sans intervention.

Est-ce rentable de louer sur Airbnb ?

La conclusion est qu’en règle générale, on peut espérer générer 1,5 à 3 fois plus de profit en louant sur Airbnb qu’en le faisant traditionnellement. Les locations saisonnières sont donc plus économiques, notamment dans les principales villes touristiques de France.

Comment faire de la gestion locative saisonnière ?

Vous pouvez le proposer à une agence immobilière ancienne ou à un autre spécialiste de la location saisonnière. L’agence gérera la recherche de locataires, la gestion des annonces sur les différentes plateformes, la rédaction des contrats de location, l’état des lieux, la gestion des lits, etc.