Vignettes Crit’Air : voiture, date de mise en circulation, type de…

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

la chose importante

Le principe est assez simple : plus le chiffre de votre vignette est élevé, plus votre véhicule est polluant. Mais quels sont les critères précis pour définir les catégories ? La Dépêche du Midi vous convient.

Des dérogations pour les véhicules de collection

Grand Paris, Lyon, Aix-Marseille, Toulouse, Nice, Montpellier, Strasbourg, Grenoble, Rouen, Reims et Saint-Etienne. Actuellement, 11 villes ont mis en place une zone d’émission à faible mobilité (ZFE-m). Pour circuler dans ces zones, un certificat de qualité de l’air est obligatoire. Les conducteurs doivent donc se procurer une vignette Crit’Air et les véhicules classés 5, 4 et 3 peuvent être soumis à des restrictions de circulation. Mais quels sont les critères utilisés pour classer les véhicules ?

Pour être précis, la vignette Crit’Air dépend essentiellement du type de véhicule, de la date de première mise en circulation et du type de carburant.

Quant aux voitures, pour avoir la vignette Crit’Air 0, la règle est simple : seules les voitures électriques et les voitures à hydrogène ne générant pas d’émissions de CO2 sont homologuées.

Les voitures hybrides rechargeables et celles fonctionnant au GPL, ainsi que les voitures essence immatriculées depuis 2011 (Euro 5 et 6) sont Crit’Air 1.

Crit’Air 2 est décerné aux voitures à essence immatriculées entre janvier 2006 et décembre 2010 (Euro 4) et à moteur diesel immatriculées à partir de 2011 (Euro 5 et 6).

Lire aussi :

Toulouse : pétition, tracts et réunion publique contre ZFE

Les premiers véhicules soumis aux restrictions, Crit’Air 3, sont les voitures essence immatriculées entre janvier 1997 et décembre 2005 (Euro 2 et 3) et les voitures diesel immatriculées entre 2006 et 2010 (Euro 4).

À Lire  Vendée : sur la route des vacances, un automobiliste tue une femme enceinte

Crit’Air 4 est attribué uniquement aux voitures diesel immatriculées entre 2001 et 2005 (Euro 3), et Crit’Air 5 est attribué aux voitures diesel immatriculées entre 1997 et 2000 (Euro 2).