Vents violents : mesures à prendre pour votre sécurité et celle de…

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Publié le 16 janvier 2023 à 12h20 Source : TF1 Info

Publié le 16 janvier 2023 à 12h20

Le passage de la tempête Gérard a entraîné des rafales de plus de 160 km/h dans le Finistère et s’est étendue à plusieurs régions.Une série de réflexes sont à adopter pour éviter les risques qu’entraînent les vents violents.Les collectivités, à leur échelle, prennent également des mesures pour protéger les populations.

La tempête Gérard a provoqué des rafales de plus de 160 km/h dans le Finistère et s’est propagée à plusieurs régions.

Une série de réactions doivent être prises pour éviter les dangers causés par les vents violents.

Les collectivités, à leur niveau, prennent également des mesures pour protéger le public.

Lundi, la dépression nommée « Gérard » traverse le nord du pays dans la journée. Météo France maintient un niveau d’alerte élevé dans plusieurs départements et enregistre des vents supérieurs à 100 km/h, même s’il a commencé à se calmer. Des rafales contre lesquelles il est difficile de lutter, et surtout il faut prendre des mesures de précaution. Que ce soit pour se défendre ou pour éviter que davantage de mal ne soit offensé.

Limiter ses déplacements et rentrer le mobilier extérieur

Météo France, comme plusieurs sites gouvernementaux, rassemble une série de conseils pour faire face aux vents violents et à leurs conséquences. Par exemple, il est fortement recommandé de fermer portes et portails lorsqu’il est fort, en prenant soin au préalable de ranger à l’intérieur les meubles et objets divers susceptibles de s’envoler. Des tables et des chaises de jardin bien sûr, ainsi que des trampolines et autres jouets pour enfants qui ne sont pas assez lourds pour garantir qu’ils ne voleront pas.

Les chutes de plantes et d’objets sont particulièrement dangereuses et nécessitent une attention particulière. Si cela semble être un conseil judicieux, il est également interdit de travailler sur le toit en cas de vents violents. Si « les coupures d’électricité et de téléphone peuvent affecter durablement les réseaux de distribution », comme le rappelle Météo France, l’installation d’un groupe électrogène ne doit en aucun cas se faire à l’intérieur de la maison.

En ce qui concerne les voitures, il est également recommandé, dans la mesure du possible, de les garder dans un endroit couvert. Ou du moins évitez de vous garer près des arbres, dont les branches peuvent abîmer la carrosserie et les vitres. La prévention routière recommande de différer les déplacements « dans la mesure du possible, lorsque des vents violents sont annoncés ». Cependant, si vous  » devez prendre la route, tenez bien le volant, réduisez la vitesse de votre véhicule et faites attention aux rétroviseurs rouges et blancs en bordure de route, notamment le long des routes, ou cherchez le panneau A24 à côté aux brise-vent.

À Lire  Le Dacia 1300 coûte le même prix que le Duster !

Enedis, pour sa part, alerte sur les dangers liés au réseau électrique. Il est impératif que vous ne touchiez jamais un fil tombé, tout comme vous ne devriez jamais toucher quoi que ce soit qui touche les lignes électriques. Si une anomalie est constatée, la meilleure réaction reste de contacter Enedis pour que l’entreprise et ses experts interviennent.

Une attention particulière s’impose en mer, où il faut faire attention non seulement au vent, mais aussi aux vagues. A ce titre, il est fortement déconseillé de profiter des vents forts pour s’aventurer en mer, que ce soit en bateau, à la nage ou encore en kitesurf. Beaucoup de gens intéressants ont été prévenus, au grand dam des services d’urgence. « Tu peux toujours contrôler ton risque, c’est ce qu’on dit… Tu peux toujours rouler à 300 km/h si tu es conducteur ! Mais, si la neige fait défaut ? », a commencé le président de la SNSM de Lorient au micro de France Bleu lors de la précédente vague d’orages violents.

Les collectivités anticipent

Un peu partout en France, des collectivités tentent de prévenir les dégâts que peuvent causer les orages qui accompagnent les tempêtes. Lorsqu’elles ont vu venir « Gérard », des villes ont choisi de fermer leurs parcs par précaution, comme Paris, Bordeaux, Troyes ou Lyon. La ville de Caen informe ses habitants que les déchèteries du secteur resteront fermées jusqu’à nouvel ordre. Le Département de la Charente-Maritime, en état d’alerte, a choisi de mettre en place des restrictions de circulation sur 4 ponts majeurs (Pont d’Oléron, Pont de la Seudre, Pont de Ré, Pont de Rochefort). Cela s’est notamment traduit par des limitations de vitesse ou des interdictions d’utiliser des véhicules.

Tomber dans un arbre à voitures est l’un des plus grands dangers en cas d’orage, les pompiers partagent une série de conseils pour réagir au mieux si vous ressentez un accident. Il est indiqué « vous devez secourir les occupants sans vous mettre en danger » et ne vous diriger vers le véhicule en cause que si un autre arbre ne menace pas de tomber ». La procédure à suivre est la suivante : « Coupez le moteur s’il tourne, évaluer le nombre de blessés, alerter les secours en composant le 18 ou le 112 », puis « essayer de protéger et de rassurer les victimes ». Toutefois, « évacuer les personnes du véhicule ». Ceci jusqu’à l’arrivée des secours.

Le plus lu dans les dernières minutes Tendance

Accueil-Problèmes communautaires-Vents forts : mesures à prendre pour votre sécurité et celle des autres