Renault : Alimenter la maison en électricité en voiture…

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Plus compact, ce chargeur hautes performances réduira le gaspillage d’énergie de 30% et rechargera plus rapidement la batterie de votre véhicule. Le chargeur bidirectionnel permettra également au véhicule connecté d’injecter l’énergie de la batterie dans le réseau électrique (Le réseau électrique est un ensemble d’infrastructures qui permet la transmission…). Objet (En général, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une unité définie dans …) Forte de 11 brevets, cette innovation française unique sera mise en œuvre dans les véhicules Renault d’ici la fin de la décennie (Dix ans c’est égal à dix ans. Le terme vient du mot latin decem « dix »…).

Et si un véhicule (Un véhicule est un engin mobile qui permet de déplacer des personnes ou des charges…) devenait un pilier (Un pilier est un corps architectural sur lequel…) d’un réseau (Un réseau informatique est un ensemble de des appareils interconnectés pour échanger… ) électriques ? C’est le principe de la technologie V2G, ou vehicle-to-grid (le mot technologie a en fait deux sens 🙂 un échange bidirectionnel qui permettra bientôt aux véhicules Renault de restituer une partie de leur électricité (l’électricité est un phénomène physique dû à différentes charges électriques…) stockées dans des batteries pour optimiser le fonctionnement du réseau et compenser l’intermittence des énergies renouvelables.

A cet égard, et allant encore plus loin, CEA, acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, une pièce de théâtre, dans…) recherche majeure (Recherche désigne en premier lieu toutes les activités entreprises en vue de. ..) et le groupe Renault, pionnier et expert dans le domaine du véhicule électrique (Un véhicule électrique est un véhicule dont la propulsion assure…), travaillent déjà sur les futures générations de ces technologies V2G, qui seront déployées par les fin de la décennie. C’est pourquoi, le CEA et le groupe Renault ont développé conjointement (en théorie de l’assemblage, l’équipe désigne intuitivement une collection…) une nouvelle architecture d’un convertisseur de puissance électronique (le mot puissance est utilisé dans plusieurs domaines et a un sens particulier 🙂 directement intégré dans le chargeur du véhicule. Fruit (En botanique, le fruit est l’organe de la plante qui protège la graine….) Près de 3 ans de recherche et l’objet de 11 brevets communs, ce convertisseur de puissance* développé à partir de matériaux (Le matériau est un matériau d’origine naturelle ou d’origine artificielle que l’homme façonne pour… .) innovant et plus compact réduira les pertes d’énergie de 30%, améliorera le temps (le temps est un concept développé par l’homme pour comprendre…) de recharge du véhicule et garantira la pérennité de la batterie. De plus, il s’agira avant tout d’un stockage d’énergie bidirectionnel (Au sens commun, on entend par énergie tout ce qui permet d’effectuer un travail, de produire de l’énergie, etc.) provenant du réseau électrique.

Des matériaux innovants

Les équipes de recherche et développement du CEA et du Groupe Renault ont combiné (en mathématiques, le conjugué d’un nombre complexe avec est un nombre complexe composé de …) la réalité. Son…) l’électronique de puissance (l’électronique de puissance est une des branches de l’électrotechnique, elle concerne…) déposé, notamment, sur des matériaux semi-conducteurs dits « Grand Gap », que ce soit en nitrure de gallium (le Galium est un élément chimique avec le symbole Ga et le numéro atomique 31 Sa…) (GaN) ou le carbure de silicium (le carbure de silicium est presque exclusivement un minéral artificiel, céramique…) (SiC). Résultat : une nouvelle architecture (l’architecture peut être décrite comme l’art de construire des bâtiments) basée sur des composants « Grand Gap » permet de réduire de 30 % les pertes d’énergie lors de la conversion, et à chauffage identique, facilitant le refroidissement du système de conversion.

À Lire  Voitures / Grandes décisions. Renault Fluence Ze : retour sur l'erreur de casting

Réduction du volume du chargeur

De plus, les travaux des ingénieurs sur l’optimisation des actifs (semi-conducteurs) et passifs (condensateurs et composants inductifs bobinés) ont permis de réduire le volume et le coût du chargeur. Grâce à l’utilisation de matériaux en ferrite, dédiés aux hautes fréquences (en physique, fréquence signifie généralement mesurer combien de fois a…) et au procédé d’injection (le mot injection peut avoir plusieurs sens 🙂 façonnant le soi-disant. « Power Injection Molding », le convertisseur a su gagner en compacité.

Vers plus de performance

Cette nouvelle architecture d’onduleur offre une puissance de charge allant jusqu’à 22 kW en mode triphasé (Le triphasé est un système de trois tensions sinusoïdales de même fréquence qui sont…), ce qui permet au véhicule d’être rechargé plus rapidement tout en ( Le tout inclus dans son ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou…) garantissant l’autonomie de la batterie. Il permet également un fonctionnement bi-directionnel du chargeur, l’énergie stockée dans la batterie pouvant être par exemple renvoyée sur le réseau ou utilisée pour répondre aux besoins énergétiques de la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à habité par une famille, …) autonome, à condition que ce dernier soit équipé d’un guichet à double sens. La solution est conforme aux normes de compatibilité électromagnétique (La compatibilité électromagnétique (CEM) est l’adéquation de l’appareil ou …) (CEM) du réseau et de la voiture.

« Ce projet avec le CEA a dépassé nos attentes, prouvant la capacité à atteindre les performances attendues en termes d’efficacité et de compacité. Elle ouvre de grandes perspectives pour l’électronique de puissance, qui est un véritable défi dans les véhicules. tirer le meilleur parti de vos batteries. Grâce à la recharge bidirectionnelle, le véhicule est au service du réseau électrique et permet au consommateur final de réduire ses dépenses énergétiques. » Jean-François Salessy, Directeur Technique (L’ingénierie couvre toutes les fonctions de la conception et la recherche…) au Groupe Renault.

« Nous sommes fiers d’accompagner le Groupe Renault dans ce développement. Nous avons réussi à combiner la vision système du Groupe Renault pour l’électrification des véhicules et des groupes motopropulseurs avec les compétences de nos équipes en matière d’architectures et de composants de convertisseurs. une architecture adaptée aux besoins et à forte valeur ajoutée. » Sébastien Dauvé, directeur de l’institut (L’institut est un organisme permanent créé dans un but précis. C’est…) Leti du CEA.

« L’utilisation de matériaux innovants associée aux brevets Groupe Renault – CEA sur le chargeur a permis de réaliser un transformateur dédié, qui est une brique clé dans ce type de développement, car il permet de réduire le volume tout en conservant des performances qui vont au-delà l’état de l’art. » François Legalland, directeur de l’Institut Liten CEA.

* Un convertisseur de tension est un appareil électronique placé entre une source d’énergie électrique (pour cela, il faut fournir de l’énergie électrique au système électrotechnique…) et la charge alimentée, qui permet d’adapter la source à la charge et contrôler le flux d’énergie de l’un à l’autre.

As-tu aimé cet article? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez, cela nous encouragera à publier d’autres sujets similaires !