Renault 5. Une version rare de Le Car Van sera mise aux enchères

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

En cette année de cinquantenaire, vous avez envie de vous offrir une Renault 5, mais la diabolique Turbo est devenue décidément trop onéreuse pour vous ? Pour beaucoup moins cher, vous pouvez vous offrir une version encore plus rare de cette citadine: une Le Car Van transformée par Heuliez.

Pour

Jeanne Leblanc

Encore plus rare qu’une R5 Turbo

Avec ses vitres arrière remplacées par deux petits hublots et un panneau en polycarbonate opaque, Le Car Van est sans doute le plus original des R5.

Avec ses 3,52 m de long, la Renault 5 n’est clairement pas le véhicule idéal pour vivre la « vanlife ». Mais néanmoins, c’est en s’inspirant des vans américains que le carrossier des Deux-Sèvres Heuliez eut l’idée de lancer « Le Car Van » en août 1979. Une citadine ludique dont la production n’aurait pas dépassé les 450 unités. La vente aux enchères de l’un d’entre eux, le 9 septembre à Saint-Brieuc en Bretagne par Armor Enchères, est donc un petit événement. Malgré ses 134 144 km au compteur, cette Renault 5 très spéciale, mise en circulation en décembre 1981, est ainsi estimée entre 15 000 et 20 000 €.

Initialement prévue à 200 exemplaires, cette création du carrossier Heuliez aurait été construite au final autour de 450 exemplaires.

Ventes aux enchères d’armures

Une puissance moins ridicule qu’il n’y paraît

La R5 Le Car Van a sacrifié la banquette arrière et s’est habillée d’un tapis rouge jusqu’aux parois du coffre.

Quelle est la voiture électrique la plus fiable ?

Quelle est la voiture électrique la plus fiable ?

Ventes aux enchères d’armures

Quelles sont les meilleures petites voitures électriques ?

Quelles sont les meilleures petites voitures électriques ?

Le beige des sièges avant et du tableau de bord contraste avec le rouge de la moquette.

  • Ventes aux enchères d’armures
  • La roue de secours du hayon est normalement équipée d’un cache, qui semble malheureusement absent sur cet exemplaire.
  • Ventes aux enchères d’armures
  • Bien qu’officiellement vendu ici, le « Le Car Van » emprunte son nom « Le Car » au R5 proposé sur le marché outre-Atlantique. Avec seulement deux places, il a reçu un compartiment arrière entièrement recouvert de moquette rouge. Cela vous fait-il penser à un « lupan sur roues » ? Ne vous y trompez pas car l’inspiration viendrait aussi d’un certain R5 Celibat’R qui s’était transformé en nom du magazine masculin Lui, fans des photos pleines de charme ! L’extérieur est tout aussi transformé. Les vitres arrière sont remplacées par des panneaux opaques en polyester, avec un petit hayon rond gainé d’aluminium pour laisser entrer un peu de lumière. Une troisième petite fenêtre rectangulaire est découpée dans le hayon, au-dessus de laquelle trône désormais une roue de secours dans un sac à dos, façon 4×4. Ajoutez une bordure arc-en-ciel et vous êtes sûr de ne pas passer inaperçu. D’autant que cette version est encore plus rare que la mythique R5 Turbo, avec près de 5 000 exemplaires routiers produits.
  • En termes de performances, ne vous attendez cependant pas aux sensations fortes offertes par cette sœur à moteur central arrière de 160 ch. L’exemplaire Le Car Van proposé par Armor Enchères se contente d’un quatre cylindres atmosphérique 1.3 de 64 ch beaucoup plus modeste accouplé à une boîte manuelle à cinq rapports. Des caractéristiques qui ne semblaient pas du tout ridicules à l’époque, puisque la plus basique des R5 se contentait d’à peine 36 CV. Ce mécanisme emprunté à la R12 TS a également inspiré la première variante un peu sportive de la gamme, l’éphémère LS, lancée bien avant la R5 Alpine. Mais c’est surtout le look atypique, l’habitacle décalé et la rareté qui devraient intéresser le futur propriétaire de ce van Le Car. L’opportunité d’en acheter un autre ne se présentera pas de sitôt. Quoi de mieux pour pardonner l’absence de l’enjoliveur habituel sur la roue de secours ou les quelques marques visibles sur sa carrosserie, son intérieur et le deuxième jeu de jantes fourni avec la voiture.
  • Voiture électrique : quel modèle est le plus fiable ? Lequel? il note également que le Kia e-Niro remporte la palme de la meilleure fiabilité avec seulement 6,2% de pannes en l’espace de 12 mois. Un classement où Tesla, qui n’est plus présente parmi les voitures les plus fiables en 2022, fait pâle figure en comparaison.
À Lire  Loire. Les trois meilleurs conseils pour conduire une moto ou un scooter en toute sécurité

Quelle est la durée de vie utile d’une voiture électrique ? A noter que son état ne dépend pas du kilométrage mais du nombre de cycles de charge et de décharge. Comptez entre 1000 et 1500 recharges avant de voir l’autonomie totale fondre. Avec une moyenne de 15 000 à 30 000 km par an, votre batterie durera dix ans.