Nos conseils pour un achat de voiture d’occasion réussi | Achat – LaTribuneAuto.com

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

L’achat d’une voiture d’occasion n’est pas très difficile, mais les erreurs et les mauvaises surprises ne sont pas à exclure.

Avant de passer votre commande auprès d’un concessionnaire de voitures d’occasion, certaines mesures de précaution sont nécessaires pour acheter une bonne voiture.

1. Prenez le temps de gagner beaucoup d’argent

Acheter une voiture prend du temps. Que la voiture soit neuve ou d’occasion, elle représente un énorme investissement et dure longtemps.

Pour réussir l’achat d’une voiture d’occasion, il faut du temps.

Le temps nécessaire pour ne pas se tromper de voiture, trouver une voiture adaptée à son budget et se donner le temps de réfléchir avant de prendre des décisions hâtives.

2. Décrivez les besoins de votre voiture aussi précisément que possible

Environ 6 millions de voitures d’occasion sont vendues chaque année en France.

Bien sûr, si vous recherchez directement votre voiture, il existe de nombreuses possibilités de trouver la voiture qui vous convient.

Surtout depuis ces dernières années, de nombreux types de véhicules ont été spécialement développés avec une nouvelle carrosserie, de nouveaux ingénieurs, de nouveaux équipements technologiques, etc.

Bonnes questions à se poser :

Comment utilisez-vous une voiture? aller travailler tous les jours, aller à la gare tous les jours pour les transports en commun, emmener les enfants à l’école et aux dernières activités tous les jours, faire les courses tous les jours une ou une fois par semaine, du soir à l’heure, de tous les week-ends – à la campagne, partir en vacances deux fois par an, etc.

Combien sont à bord ? un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, etc.

Combien de kilomètres parcourez-vous au moins à chaque fois ?

Combien de kilomètres par an parcourez-vous ?

Roulez-vous régulièrement dans la zone d’émission de faible mobilité (ZFE-m) ?

Auriez-vous l’opportunité de moderniser régulièrement votre voiture avec votre domicile ou votre travail (hybride rechargeable ou électrique) ?

Vous avez un besoin technique particulier ? la hauteur des marchandises, la traction, le nombre de sièges, etc.

Vous cherchez vraiment un équipement spécial confort ? climatisation, navigation, USB, Bluetooth, etc.

Vous vous promenez quelque part ? montagnes, neige, etc.

Regardez-vous le « statut » de votre voiture ou êtes-vous simplement en mode marche ?

Avez-vous des restrictions ? budget prix, budget carburant, budget assurance, disponibilité rapide, etc.

Combien de temps comptez-vous garder votre voiture ? Entre avoir la dernière technologie automobile et parcourir plusieurs centaines de milliers de kilomètres jusqu’au plus grand échec de la machine, il y a un monde.

Vous recherchez une voiture puissante ou simplement une voiture adaptée à la conduite d’une famille ? 60 ch, 80 ch, 100 ch, 120 ch, 140 ch, 160 ch, 180 ch, 200 ch et plus.

Avez-vous un choix de nom? le choix du nom peut être associé à la présence d’un fournisseur à proximité, à une expérience de conduite passée, à un désir de conduire un certain type, à des difficultés financières ou à plus de considération.

Catégorie : Petite voiture, Petite voiture de ville, Voiture de ville, Compacte, Familiale, Route, Vision, Sportive, Pick-up

Activité physique : Berline, Break, Coupé, Cabriolet, SUV, Crossover, Tout-terrain, Monospace, Monospace

Carburant : essence, mélange d’essence, carburant hybride, essence hybride, diesel, hybride diesel simple, hybride diesel, hybride diesel rechargeable, superéthanol, superéthanol hybride doux, superéthanol hybride, hybride électrique hybride, supereth hybride rechargeable, GNC, GPL

Année : moins de 2 ans, 2 à 5 ans, 6 à 10 ans, plus de 10 ans

3. Expliquez exactement comment votre budget d’achat de voiture peut être

Il existe de nombreuses façons de payer pour une voiture ou d’utiliser une voiture. Mais le recours à des solutions financières pour l’achat d’une voiture (crédit) ou l’utilisation d’une voiture (location avec option d’achat, location longue durée) doit être mûrement réfléchi.

En effet, la voiture tombe en panne tous les ans et n’a aucun soutien financier en fin de vie.

Quant aux paiements pour l’utilisation de la voiture (location avec option d’achat ou location longue durée), il suggère la restitution d’une voiture fréquemment utilisée.

4. Précisez le plus précisément possible votre mensualité pour frais de voiture

Si votre taux d’achat de voiture est trop faible, vous devez spécifier un taux de paiement mensuel que vous pouvez payer chaque mois.

5. Décrivez le prix d’une voiture d’occasion recherchée sur le marché ancien

Une voiture d’occasion perd de la valeur chaque année. En termes simples, les remises peuvent être de 25 % la première année, 15 % la deuxième année et 10 % la troisième année. Ensuite, le taux d’actualisation a ralenti. Après 10 ans, la voiture d’occasion moyenne est inférieure.

Si vous recherchez une citadine économique 3 ans de moins de 50 000 miles, vous toucherez environ 10 000 euros.

Si vous ne souhaitez pas y investir plus de 5 000 euros, la citadine avoisinera les 100 000 miles et aura 6 à 8 ans.

6. Respectez certaines normes avant de commencer votre recherche

Vous devez spécifier le type, par exemple, le carburant, la puissance du moteur, la finition, l’année, le kilométrage, la demande, la couleur (le cas échéant uniquement) et le prix. La décision de choisir ou non la première voiture vous appartient. Et si la production est abondante, vous devrez affiner votre recherche et définir les conditions locales.

7. Vérifiez l’historique du véhicule

La voiture d’occasion n’est pas une voiture neuve, elle vous expose à des pannes mécaniques ou électroniques.

Le coût des réparations nécessaires aux réparations peut vous faire perdre une partie des bénéfices réalisés lors de l’achat d’une voiture d’occasion.

À Lire  Voitures d'occasion à vendre - LaTribuneAuto.com

Une analyse approfondie de l’historique d’une voiture d’occasion vous protégera non seulement des dommages inattendus, mais elle vous protégera également contre les dommages coûteux dus à un historique mouvementé.

L’historique du ministère de l’intérieur vous donne un historique complet du véhicule (état de gestion, rapports, caractéristiques technologiques, etc.).

8. Vérifier l’état du véhicule

Vous devez inspecter soigneusement l’état du véhicule et son fonctionnement. N’oubliez pas qu’un contrôle technique est requis tous les deux ans et que si vous avez des erreurs techniques lors de l’achat, un contrôle technique obligatoire les produira.

– une lettre de numéro de série inscrite sur la carrosserie du véhicule figurant sur la carte grise – les restes de pare-chocs antisismiques – l’absence de chocs et de rouille sur la fonction carrosserie – l’absence d’objets effrayants et rouillés sous la carrosserie. – l’uniformité de la peinture – l’état du revêtement du pneu – la performance des rétroviseurs extérieurs

– localisation de la voiture – fonctionnement des rétroviseurs intérieurs – rétroviseurs électriques extérieurs – ouverture du capot – ouverture du coffre – ouverture des portes – fonction de glissement avant – position du tapis – niveau du siège – fonction de la ceinture de sécurité – fermeture de la fermeture des gants – fonctionnalité des feux avant – fonctionnalité des feux arrière – fonction éclairage réseau – la fonction d’alerte de risque – le fonctionnement des feux avant et arrière – le fonctionnement des vitres individuelles – le fonctionnement du klaxon – le fonctionnement de la radio et de l’air – le fonctionnement des équipements de chauffage – le système de climatisation – la position de la caisse sous la moquette du coffre – l’état de la couverture de la roue de secours – la présence d’un cric ou crevaisons de réparation d’équipement

Inspectez la salle des machines :

– une plaque signalétique inscrite sur la plaque signalétique du véhicule figurant sur la carte grise – le niveau des traverses – le niveau d’huile – le niveau du liquide de frein – l’état froid – l’état du caoutchouc de direction – l’absence de fuites d’huile

– l’absence de fuites d’huile sous la salle des machines – l’absence d’horreurs et de rouille sous la carrosserie

– Exécutez la voiture ne fonctionne pas – Laissez le volant pour vérifier le mouvement de la voiture – Vérifiez la fumée du tuyau d’échappement – Accélérez à bas régime pour vérifier le fonctionnement du moteur – Assurez-vous qu’il fonctionne. embrayage droit – Vérifiez les changements de vitesse – Effectuez des manœuvres de stationnement pour vérifier les performances de la direction – Effectuez un freinage brusque pour vérifier les performances des freins – Écoutez le bruit de la voiture lorsque vous roulez (radio éteinte) – Assurez-vous que vous n’êtes pas inactif voyant d’alerte sur le tableau de bord

10. Demandez au vendeur l’historique de la voiture

Demandez au concessionnaire de vous faire un récapitulatif de l’historique de la voiture et demandez les justificatifs administratifs et justificatifs (factures d’entretien, factures de réparation, expertises…). Il est toujours intéressant de savoir pourquoi une voiture est à vendre.

11. Voir les documents de gestion des véhicules

– une lettre de numéro de série inscrite sur le véhicule figurant sur la carte grise – une lettre de facture et d’entretien recommandée par le constructeur au sein du carnet d’entretien du véhicule – les éventuelles factures de rectification.

Vous avez trouvé une voiture qui correspond à vos valeurs les plus importantes.

Si vous avez sérieusement réfléchi à son statut, ne perdez pas trop de temps à décider et à passer votre commande.

Photo de Mohamed Hassan de Pixabay

Des marges de 1 395 €, soit un revenu relativement stable depuis janvier 2021 (entre 1 380 et 1 400) et plus observé ces dernières années. Les tarifs standards s’élèvent à 1 777 € pour les ventes aux particuliers et s’élèvent à 352 € pour les échanges avec les professionnels.

Quelles pièces doit fournir un vendeur de voiture d’occasion ?

Quelles pièces doit fournir un vendeur de voiture d'occasion ?

Vente de véhicule entre particuliers, documents à fournir

  • Annonce de transfert. …
  • La carte est bleue. …
  • Certificat de transfert de gestion. …
  • Si nécessaire : contrôle technique. …
  • Carnet de soins / factures.

Qui doit apporter le certificat de transfert au district ? Le propriétaire d’origine doit-il envoyer le certificat de transfert de district dans les 15 jours après l’ouverture des bureaux ? via le site officiel de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés), en application de la version R322-4 du Code de la Route. Ce système, en fait, est complètement ruiné.

Quelles sont les obligations d’un vendeur de voiture d’occasion ?

Le vendeur est tenu de fournir des informations claires, fiables et complètes sur le véhicule à vendre. Cette obligation résulte du droit commun, notamment de l’article 1112-1 du Code civil, et de la jurisprudence prévue par l’article 1221-1 du Code civil (article 1147 du Code civil).

Quel la marge à prendre sur un produit ?

Quel la marge à prendre sur un produit ?

Il est donc important de fixer un niveau de prix bas par rapport au prix (« prix de revient ») d’un produit ou d’un service : c’est le taux de taux de marge ou coefficient de marge. Exemple : Une entreprise achète un produit 100 € et le revend 150 € : le tarif en ligne est de 50 %.

Quelle est la limite minimale ? Un minimum de 10% est requis.