Le prix moyen d’une voiture d’occasion approche maintenant…

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Plus de 24 000 euros en moyenne pour une voiture d’occasion sur La Centrale, près de 30 000 euros sur Autoscout24, le prix des voitures d’occasion ne cesse d’augmenter, et la demande est supérieure à l’offre.

Mais où s’arrêteront-ils ? Fin 2022, les prix continuent de grimper sur le marché de l’occasion.

Plus de 24.000 euros en moyenne pour une occasion

Selon le baromètre Autoviz, basé sur des annonces placées sur La Centrale et citées par Les Echos, le prix moyen d’un véhicule d’occasion de moins de huit ans a dépassé 24.000 euros en octobre, contre 21.408 euros en février.

Tendance de fond : en 2021, année record pour le marché de l’occasion, les prix ont déjà augmenté de 13 % selon le baromètre Autoscout24. A la racine : la crise du marché du neuf, qui entretient logiquement celui de la seconde main. En raison des difficultés rencontrées par les constructeurs automobiles ces dernières années concernant le covid et la crise des semi-conducteurs, la production annuelle de véhicules neufs est en baisse.

De 10 à 14% de hausse

Autoscout24 a également constaté une augmentation de 29 860 euros du prix moyen des annonces fin octobre, soit une augmentation de 14 % depuis le début de l’année. Une différence importante avec La Centrale que Vincent Hancart, le directeur général du site en France, justifie d’un site plus premium, notamment avec une large offre de modèles allemands, avec 90% des annonces mises en ligne par des professionnels.

À Lire  Le marché de l'occasion continue de chuter en septembre 2022

Actuellement sur de nombreux marchés en Europe, Autoscout24 a également connu une croissance significative en Allemagne, où le prix moyen des annonces sur la plateforme a atteint 28 562 euros, soit une augmentation de 12 %. Les prix sont encore plus bas en Italie (22.771 euros) ou en Belgique (25.171 euros) mais ont augmenté de 10% depuis le début de l’année.

Un marché en surchauffe

Moins de véhicules du côté de l’offre et une demande explosive de l’autre. Avec des délais de livraison qui augmentent considérablement pour les constructions neuves, les acheteurs se tournent massivement vers ce marché de l’occasion. D’un peu plus de deux voitures d’occasion vendues pour une neuve en France en 2019, ce ratio a atteint 3,6 l’an dernier et reste relativement proche en 2022, à 3,45 selon Autoscout24.

Le marché semble cependant en surchauffe désormais, et donc son niveau de ventes s’effondre.A fin octobre et depuis le début de l’année, il était en baisse de 14,3% par rapport à 2021, à 4,3 millions d’exemplaires qui. changement de propriétaire.