F1 : Ferrari 643 de Jean Alesi à vendre estimée entre 2,9 et 3,4 M€

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Le 1er février prochain, le premier jour du Rétromobile 2023, RM Sotheby’s organisera, en-dehors du salon dédié aux voitures anciennes et de collection, une exceptionnelle vente aux enchères. Parmi les lots qui composent cette vente, on trouve la monoplace de Formule 1 Ferrari 643. Il s’agit précisément du châssis N°127 qui a été piloté, lors du Championnat du Monde de F1 1991, par Jean Alesi et Gianni Morbidelli. Ce dernier a, en effet, remplacé Alain Prost, ceci au départ du très court GP d’Australie 1991 disputé sous un déluge de pluie. En 1991, la Ferrari 643 a remplacé, après six GP, la décevante Ferrari 642.

La Ferrari 643 est l’une des plus belles monoplaces de Formule 1 de l’histoire grâce à ses lignes fluides et ses courbes. Cependant, ce n’était pas, aux yeux et entre les mains d’Alain Prost, l’une des voitures de F1 les plus réussies. Après avoir publiquement critiqué la Ferrari 643 lors du GP du Japon, Alain Prost a été licencié par la Scuderia Ferrari, ce qui explique le fait que Gianni Morbidelli l’ait remplacé, sur le châssis n°127, lors du GP du Japon. Australie 1991, le dernier de la saison 1991 de F1. Quant à Jean Alesi, il a piloté cette Ferrari 643 pour la première fois lors du GP de France 1991.

Cette année-là, à l’arrivée du GP de France disputé sur le circuit de Nevers Magny-Cours, notre « Jean Alesi national » s’offrait une belle quatrième place derrière Ayrton Senna, Alain Prost et Nigel Mansell. Jean Alesi prendra le volant de cette F1 lors du GP de Grande-Bretagne où il abandonnera malheureusement après un accrochage. Par la suite, la monoplace rouge, portant le numéro de châssis 127, deviendra une mule (voiture de rechange) avant, une dernière fois, en Australie, d’être confiée à Gianni Morbidelli.

À Lire  Panne de carburant : Mon assurance auto me couvre-t-elle en cas de panne de carburant ?

Ce qui fait de cette F1 Ferrari 643 châssis #127 une monoplace unique aujourd’hui est représenté par le fait qu’elle est en parfait état avec son moteur d’origine : V12 3.5L atmosphérique.

En revanche, l’excellente et très puissante Benetton B195 (1995) de Michael Schumacher, issue de la vente officielle Artcurial Motocars au salon Rétromobile, n’est plus équipée du V10 atmosphérique 3.0 l Renault Sport, mais d’un V10 3.5L Judd.

Enfin, pour retrouver toutes les informations sur cette Ferrari 643 châssis N°127, estimée entre 2 900 000 € et 3 400 000 €, issue de la vente aux enchères RM Sotheby’s du 1er février 2023 à Paris, nous vous invitons à cliquer sur l’image ci-dessus pour accéder à la vente aux enchères RM Sotheby’s site Internet.