Est-il obligatoire d’avoir une assurance automobile ?

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

En France, la loi est très claire sur le sujet : avez-vous une voiture, une moto, un van ou tout autre véhicule à moteur qui se déplace sur les routes ? Vous devez avoir une assurance automobile. Mais dans ce cadre, il y a des nuances : en effet, vous n’avez pas forcément besoin d’avoir une assurance tous risques. Par conséquent, votre assurance auto ne vous coûte pas forcément cher.

En effet, même si votre voiture ne roule pas ou très peu, à partir du moment où vous en possédez une, l’assurance auto est obligatoire. Mais par souci d’économie ou parce que votre véhicule est un modèle ancien à petit prix, vous pouvez vous contenter d’une assurance responsabilité civile qui, comme son nom l’indique, couvre les dommages causés à un tiers en cas d’accident. Cette formule n’est pas chère, mais la protection est minime : vous pouvez donc choisir une assurance responsabilité civile étendue ou une assurance tous risques, qui est plus chère, mais qui vous protège mieux. L’important est d’avoir, au minimum, une garantie responsabilité civile. En cas de manque d’assurance, vous risquez gros, tant sur la route qu’en cas de contrôle de police !

Comparez les niveaux d’assurance auto

Pour trouver l’assurance auto qui vous convient, vous pouvez utiliser le comparateur d’assurance Paris. Non seulement cela vous permet de savoir combien peuvent coûter les différentes formules, mais en plus le comparateur met en concurrence différentes compagnies d’assurance pour vous aider à trouver la formule la plus compétitive.

À Lire  Huile de friture : un nouveau carburant ? Prix, moteurs, transformation... Ce qu'il faut...

>> Découvrez le comparateur d’assurance auto et moto du Parisien pour bien protéger votre véhicule

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer. Contacter Le Parisien Le Guide