Des idées pour dépenser moins

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Transports, vêtements, nourriture, technologie, culture, sport, santé…

Transports, vêtements, nourriture, technologie, culture, sport, santé...

On voit de plus en plus de vélos en ville. En plus de la marche, c’est un moyen de transport très économique. Photo : Stan Leveau-Vallier

Journaliste •

25 juillet 2022

Des modes de transports moins coûteux

Des modes de transports moins coûteux

IJL – Network.Press – l-express.ca

La vie est chère, surtout à Toronto. Voici quelques outils et astuces pour dépenser moins sans sacrifier l’essentiel… ni même avoir envie de sacrifier quoi que ce soit !

Nos exemples proviennent des pensées et des expériences d’amis torontois que nous identifions par leur nom… pour les rendre empathiques.

10 000 $ par an : c’est ce que j’appelle 30 $ par jour, soit l’équivalent de la vitesse d’un bon taxi.

Plus que les transports en commun ou les vélos. Pour Bruno, à moins qu’il n’ait besoin d’une voiture tous les jours pour se rendre au travail, en avoir une est un luxe. Encore plus, avec la montée des graisses.

Bruno et Agnès ont deux jeunes enfants, mais ils n’ont jamais possédé de voiture. Ils se déplacent dans la ville en transports en commun ou à vélo (ils disposent d’un vélo cargo). Peut-être en prenant un taxi si nécessaire, mais cela arrive rarement.

Mieux réutiliser objets et vêtements 

Mieux réutiliser objets et vêtements 

Lorsqu’ils ont besoin d’aller plus loin, ils utilisent Turo, un service qui leur permet de louer des voitures fournies par des particuliers.

Le réseau Communauto vous permet également d’utiliser occasionnellement votre voiture en ville, ou de vous déplacer quelques jours à l’extérieur de la ville, car le montant journalier est réduit.

Si vous souhaitez conserver votre voiture, vous pouvez la rendre plus rentable en la rendant disponible à la location sur Turo, ou en offrant ses services de coursier.

Débarrassez-vous, achetez d’occasion, réparez : plus de mesures pour économiser de l’argent.

Un vélo peut coûter cher à réparer après l’hiver. Mais surtout quand on est prêt à se regarder sous l’œil attentif de bénévoles talentueux qui nous guident, comme chez Bike Sauce (Broadview et Gerrard).

C’est ce que nous explique Arnaud, qui en fait partie. L’organisation vend également les pièces nécessaires à un prix imbattable. Il vend même de vieux vélos remis à neuf. (Il y a aussi des vélos neufs à petits prix chez Decathlon.)

Énergie: économiser la consommation de son logement

Énergie: économiser la consommation de son logement

Dans le même esprit, les repair cafés sont un moment pour réparer toutes sortes d’articles ménagers (électroménagers, électroniques, meubles, vêtements, etc.), et des professionnels bénévoles en tous genres.

Isabelle explique que la personne qui échangeait de l’argent est à la mode. Il suit de nombreuses organisations de quartier qui organisent des vide-greniers ou des vide-greniers, comme la Danforth East Yard Sale en juin. Ou un échange, par exemple au Farmer’s Market de Withrow.

Il travaille sur Facebook, qui regorge de groupes qui mettent en lumière ces événements de quartier. Également des groupes locaux « Buy Something », où les participants donnent ce dont ils n’ont plus besoin.

Lorsqu’il s’agit d’économiser de l’énergie, de petites habitudes peuvent faire une grande différence.

• Inspectez et réparez l’allée de votre maison.

Limiter les dépenses sur la nourriture

Limiter les dépenses sur la nourriture

• Fermez vos rideaux pendant la journée, soit pour réduire les pertes de chaleur en hiver, soit pour bloquer le soleil et la chaleur en été, en utilisant moins de chauffage ou de climatisation.

• Réglez votre thermostat de manière à ce qu’il ne modifie pas la température lorsque la maison est vide. En hiver, on peut couvrir et chauffer par exemple à 19 degrés C (même en dessous la nuit, et quand la maison est vide), tandis qu’en été on peut s’habituer à vivre à 25 degrés.

• On peut aussi prendre des douches courtes, voire des douches froides, explique Laurent, qui est le premier défenseur des bienfaits pour la santé.

Françoise Briet, fondatrice de Malty and Hoppy Delicacy, est une chef et nutritionniste qui propose des cours de cuisine. Elle explique souvent que l’achat en vrac et la cuisson de grandes quantités pour la congélation sont des moyens d’économiser du temps et de l’argent.

Dégoter des offres bon marché pour la technologie

Dans le même temps, sortir moins ou acheter moins de nourriture a un impact plus important. Et faire son propre café à la maison, au lieu de l’acheter en chaîne : un café par jour pour 3 $, c’est déjà 1 000 $ par an !

Cultiver des herbes, des fruits et des légumes (dans votre jardin ou votre balcon) vous permet d’acheter moins.

Culture gratuite ou à prix modique

À Toronto, vous êtes même autorisé à vendre vos produits (sans utiliser de pesticides) au marché des fermiers sans permis, en franchise d’impôt et sans inclusion, tant que vous ne dépassez pas 7 000 $ de ventes par an. La ville a rédigé un guide qui explique tous ces détails.

Le téléphone « gratuit » fourni avec le forfait n’est pas vraiment gratuit. D’un autre côté, un téléphone remis à neuf n’est généralement pas bon marché.

Et vous pouvez trouver un service téléphonique ou Internet décent si vous cherchez assez fort. Par exemple, Freedom Line propose un service téléphonique sans contrat et à faible consommation de données (250 Mo) pour 15 $ par mois, et Teksavvy propose des abonnements Internet à domicile à des tarifs compétitifs (à partir de 40 $ par mois).

À Lire  Le carburant GNC n'est pas populaire parmi les automobilistes en 2022 | Achat - LaTribuneAuto.com

La bibliothèque publique de Toronto regorge de ressources gratuites : des livres, bien sûr, en version imprimée et numérique, mais aussi des abonnements à des magazines et des services numériques de musique et de vidéo.

Utiliser les infrastructures gratuites ou bon marché de la ville

Avec Canopy et Hoopla, nous avons 16 crédits (8 sur la plateforme) que nous pouvons utiliser par mois sur une grande variété de vidéos (le double si nous avons deux cartes de bibliothèque à la maison).

Ne pas payer pour ses services bancaires

Le Toronto Jazz Festival a offert de nombreux événements gratuits cet été, tout comme la Franco-Fête de Toronto début août. Nous attendons également avec impatience le Festival du film européen en novembre au Royal ; la série Summer Music au Toronto Music Garden à l’ouest du Harbourfront, ou le retour à la culture à l’Alliance française (conférences, films, expositions, etc.) en septembre.

Même les festivals TIFF ou Hot Docs proposent toujours quelques projections gratuites. Côté théâtre, on paye ce qu’on peut voir As You Like It, de Shakespeare, présenté du 28 juillet au 4 septembre par Canadian Stage sur la scène extérieure de High Park.

La ville de Toronto possède de nombreux courts de tennis, piscines et parcs de skate gratuits. Entretient des pistes cyclables, des sentiers de randonnée dans les canyons. Et des gymnases, des salles d’exercice et des piscines intérieures abordables dans ses aires de loisirs.

De nombreuses banques facturent des frais mensuels pour maintenir un compte, ainsi que des services de carte, de chèque ou de virement bancaire. Ce n’est pas le cas en finance d’entreprise.

« Les entreprises servent d’abord leurs propriétaires. Dans le cas d’un fonds coopératif, les clients sont sociétaires, ils sont actionnaires », explique Heili Oorav, directeur de « Wealth & Estates » à Northern Birch Credit Union.

Utiliser les services en français gratuits

Le système des caisses populaires s’inspire du système coopératif Desjardins, qui a été inventé au Québec et implanté presque simultanément en Ontario français il y a plus de 100 ans.

« Cela nous donne la possibilité d’offrir des comptes gratuits à tout le monde, tout en offrant une gamme complète de produits et services bancaires traditionnels. »

« Nous organisons aussi des formations financières gratuites pour nos membres, et nous avons toujours du personnel prêt à les informer et à les aider. Nos membres nous disent que ce qui fait la particularité des caisses coopératives, c’est la rencontre des gens.

Écrit par

Le centre francophone du Grand Toronto offre des services gratuits dans plusieurs domaines, dont de l’aide à la recherche d’emploi ou de logement, des services juridiques, une clinique de santé primaire et des services de santé mentale.

Bonjour! Vous êtes comme moi!

Bien que la plupart des idées ci-dessus soient bonnes pour le portefeuille, elles sont également bonnes pour notre santé et celle de notre environnement.

Vous avez certainement de bonnes idées, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Journaliste à l-express.ca, média francophone de Toronto et du Centre-Sud de l’Ontario, Stan Leveau-Vallier est passionné par Toronto, où il vit depuis 2012. Il couvre des sujets culturels et sociaux. L’Initiative de journalisme local (ILJ), un programme financé par le gouvernement du Canada, est géré par Réseau.Presse et ses journaux membres.

Quel est le budget moyen pour une personne seule ?

Vous lisez l-express.ca parce que vous êtes un natif du Grand Toronto comme moi : François, rédacteur en chef. Mes courriels hebdomadaires sont rien que pour vous et contiennent des informations importantes sur ce qui se passe dans notre belle ville… en français !

Pour une meilleure expérience sur ce site Web, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.

Quel budget courses pour 1 personne ?

À 30 ans, vous devriez avoir six mois de dépenses de côté. Cela vous procurera la tranquillité d’esprit dont vous avez tant besoin. Si vous êtes jeune, ce n’est pas une surprise : vos meilleures années de revenus sont encore à venir.

Comment éviter les fins de mois difficiles ?

En général, les estimations de référence pour la participation à la vie sociale sont (pour une famille vivant en HLM) comprises entre 1 424 euros pour un célibataire actif et 3 284 euros pour un couple marié et deux enfants.

  • Quel est le budget alimentaire pour une personne par mois ? Budget alimentaire en France : 385 euros par mois En 2017, une des dernières études s’interrogeant sur l’argent dépensé par les Français pour l’alimentation estimait que le budget alimentaire était de 385 euros par mois. Seuls 43% de ceux qui ont répondu considèrent que ce budget est correct contre 47% qui le jugent « trop ​​élevé ».
  • Ainsi pour 4 personnes, les frais liés à cet achat varient selon la famille entre 400 et 1000 euros par mois, et le budget d’achat pour une personne peut varier de 100 à 400 euros par mois (par exemple, une personne peut être amenée à manger fréquemment). ) !
  • Nos 9 conseils pour une période difficile
  • 1. Faites attention.
  • 2.Créez un tableau de suivi du contrôle budgétaire.
  • 3. Réduisez vos dépenses.
  • 4. Vos mensualités.
  • 5.Automatisez vos paiements.