Assurance auto : ce qui va changer en 2023

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Entre la disparition de la vignette et la hausse des tarifs, il y aura plusieurs changements pour l’assurance auto des conducteurs français en 2023.

Avec l’arrivée de la nouvelle année 2023, il y aura plusieurs changements pour les conducteurs, que ce soit au niveau du prix du carburant, de la prime environnementale, de la ZFE ou encore des péages.

Mais quelques nouveautés vont également apparaître dans le domaine de l’assurance auto : regardons les changements qui s’appliqueront à votre assurance auto en 2023.

La fin de la vignette d’assurance auto

La vignette verte, c’est-à-dire l’attestation d’assurance automobile, est obligatoire sur nos pare-brise depuis près de 40 ans : elle confirme que vous êtes couvert par une assurance automobile, et sa présence est systématiquement vérifiée par les forces de l’ordre lors des contrôles. Mais cette tradition pourrait bientôt changer : en effet, la vignette d’assurance est sur le point de disparaître en 2023 !

La nouvelle a été annoncée il y a quelques mois par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. L’objectif est de simplifier les démarches pour les conducteurs, mais aussi d’économiser l’impression de plus de 50 millions d’attestations chaque année. Le contrôle s’effectuera à partir du Fichier des Véhicules Assurés (FVA) qui dresse la liste des véhicules effectivement couverts par le contrat d’assurance.

Assurance auto : des tarifs en hausse

Alors que le budget des ménages français est mis à mal depuis plusieurs années, les automobilistes devront aussi se préparer à de mauvaises nouvelles en 2023 concernant les tarifs de l’assurance auto : en effet, le spécialiste Assurland prévoit d’augmenter les cotisations d’environ 3 % cette année.

À Lire  Roadbook d'Anciennes numéro 47 : La route des corniches entre mer et montagne

En moyenne, la cotisation annuelle pour l’assurance auto sera désormais de 630 euros, soit environ 52 euros par mois. Les jeunes sont les plus touchés par la hausse des tarifs, qui devront désormais compter environ 1 200 euros par an (100 euros par mois) pour un contrat de licence jeune jusqu’à 25 ans.

A lire aussi : • Lavage auto : peut-on le faire devant chez soi ? • Radars de circulation : types, fonctionnement, pénalités… tout ce qu’il faut savoir ! • Parler au téléphone en conduisant : ceux-ci ont sans doute des idées à ce sujet

Pourquoi le prix de l’assurance auto augmente ?

Si les fermetures et le télétravail ont eu un effet positif sur la croissance des tarifs de l’assurance automobile, avec une relative stabilité depuis 2020, la reprise de l’activité économique s’est également accompagnée d’une reprise des accidents et des sinistres automobiles. , dont les coûts ont été répercutés par les assureurs.

Outre l’inflation, cette hausse est également due à la hausse des prix des pièces détachées, qui a connu une véritable explosion ces dernières années. L’équipement technologique de plus en plus complexe dont sont équipés les véhicules les plus récents est aussi à l’origine de l’augmentation du coût des réparations, et donc du prix de l’assurance auto.