4 conseils pour éviter les arnaques lors de l’achat d’une voiture d’occasion

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter une voiture neuve, le marché de l’occasion est l’option idéale. Les sites de petites annonces en ligne sont une bonne option pour trouver un véhicule d’occasion car le choix est large grâce aux nombreuses annonces affichées. Cependant, ces sites ne sont pas nécessairement sûrs. En fait, de nombreuses personnes malhonnêtes s’inscrivent sur ces plateformes et tentent simplement d’exploiter l’ingéniosité des acheteurs. Grâce à ces 4 conseils vous éviterez de tomber dans les arnaques et les pièges lors de l’achat de votre voiture d’occasion en ligne.

Se méfier des prix trop attractifs

Se méfier des prix trop attractifs

L’annonce peut être mal orthographiée ou simplement avoir un e-mail comme formulaire de contact. Mise en garde. Le moyen le plus simple pour les escrocs de vous attraper consiste à proposer un prix très attractif sur la voiture qu’ils vendent. Vous avez sûrement déjà vu des publicités proposant des voitures plusieurs milliers d’euros en dessous de leur valeur réelle. Des voitures apparemment immaculées, avec quelques kilomètres et quelques années.

Peut-être que le vendeur potentiel dit qu’il a besoin de vendre, ou qu’il « déménage sur une île » et qu’il a besoin de vendre la voiture. Attention, l’annonce peut être réelle, mais vous devrez être extrêmement prudent et méfiant lorsque vous contacterez le propriétaire. L’astuce pour éviter les vendeurs malhonnêtes est d’éviter les sites de petites annonces.

Nous vous recommandons de vous adresser uniquement aux plateformes de vente de voitures spécialisées telles que BYmyCAR. Sur ces sites vous trouverez des voitures neuves mais aussi d’occasion comme ici : https://www.bymycar.fr/v/dacia-sandero-occasion-recente. Il s’agit d’une plateforme sérieuse où vous éviterez les fausses publicités, les arnaques, les pièges et les arnaques lors de votre achat.

Fuir tout ce qui semble être suspect 

Fuir tout ce qui semble être suspect 

Parlez au vendeur au téléphone et posez toutes les questions nécessaires. N’achetez jamais une voiture sans l’avoir vue et essayée. Aussi, il faut se méfier des annonces trop courtes, sans aucune description ou qui semblent écrites par le traducteur de Google. Méfiez-vous des vendeurs qui refusent de fournir les plaques d’immatriculation de leur voiture ou qui prolongent vos questions au lieu de vous donner des réponses claires. Même si vous aimez la voiture et son prix, mieux vaut prévenir que guérir.

Un bon vendeur sera communicatif et ne refusera pas de vous faire tester le véhicule. Faites également attention aux photos de la voiture. En fait, certains détails devraient vous alerter. Photos de voitures différentes dans une même annonce, photos de catalogue au lieu de photos de la voiture en question, pour éviter de vous faire arnaquer, vous pouvez commencer par demander au vendeur plus de photos pour vérifier que l’annonce n’est pas frauduleuse.

Consulter votre mécanicien 

Consulter votre mécanicien 

Avant d’acheter la voiture, assurez-vous que votre kilométrage est réel et que votre acheteur est propre. Vérifiez que la voiture appartient au vendeur et qu’elle n’est pas engagée (demandez une attestation de non gage) et, si possible, faites vérifier la voiture par un mécanicien pour les vices cachés. Avant de payer le montant au vendeur, il est recommandé de changer le nom de la voiture en présence du vendeur. De cette façon, vous vous assurerez qu’il n’y a pas de problèmes dans l’opération et que tout est en ordre.

À Lire  1954 Ferrari F1 625 à vendre

Dénoncer les arnaques 

Dénoncer les arnaques 

Si vous repérez des arnaques dans les petites annonces sur Internet, signalez l’annonce sur le web.En général, les sites de ventes automobiles permettent de signaler les publicités frauduleuses. Si vous avez détecté une publicité frauduleuse, signalez-la. De cette façon, vous pouvez empêcher qu’un autre acheteur naïf ne se fasse prendre. Si vous avez déjà été victime de l’escroquerie, vos chances de récupérer l’argent sont limitées, mais nous vous recommandons de vous rendre également auprès des autorités et de porter plainte.

Laisser la plaque d’immatriculation visible sur une publicité signifie s’exposer à une éventuelle usurpation d’identité du véhicule. Grâce au modèle et à la plaque d’immatriculation, il est facile de faire une réplique presque exacte du véhicule sur une photo. Ce phénomène répandu est communément appelé un doublet.

Est-ce que je peux donner ma voiture sans contrôle technique ?

Est-ce que je peux donner ma voiture sans contrôle technique ?

Faites don de votre véhicule, les laissez-passer. Certaines formalités sont nécessaires avant qu’un véhicule puisse être cédé gratuitement, et le contrôle technique en fait partie. Si votre véhicule a plus de 4 ans, il doit passer le contrôle technique avant de le remettre gratuitement à quelqu’un.

Comment puis-je donner un véhicule gratuitement? Concernant la vente, pour céder un véhicule il faudra donner la carte grise au nouveau propriétaire. Le certificat d’immatriculation du véhicule doit être barré et porter la mention « cédée gratuitement » précisant la date et l’heure de la cession.

Quelles sont les obligations d’un vendeur de voiture ?

Le vendeur est tenu de fournir des informations claires, sincères et complètes relatives au véhicule vendu. Cette obligation découle du droit commun, notamment de l’article 1112-1 du code civil, et de la jurisprudence rendue en application de l’article 1221-1 du code civil (ex article 1147 du code civil).

Quel recours après l’achat d’une voiture d’occasion ? Un vice caché vous permet de choisir soit d’annuler la vente, soit de restituer le véhicule et d’obtenir le remboursement intégral du prix, soit de demander un remboursement partiel couvrant au moins le prix de la réparation nécessaire.

Quels sont les vices cachés sur une voiture d’occasion ?

Quels sont les vices cachés sur une voiture ?

  • un défaut de réparation suite à un accident antérieur à la vente ;
  • une modification non conforme aux caractéristiques du véhicule ;
  • un grave défaut de fabrication ;
  • bruit gênant la conduite du véhicule;
  • une panne de frein.