Véhicules à deux roues : les contrôles techniques ne s’appliqueront finalement pas

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Elodie Haye – publié le

Contrôle technique des deux roues : un projet qui a longtemps été repoussé

03.10.22 à 11:28

Si le contrôle technique des deux-roues motorisés doit s’appliquer à partir du 1er octobre, il n’entrera pas en vigueur définitivement. De plus, cette inspection des motos et scooters ne doit jamais avoir lieu. Nous vous expliquons pourquoi.

Après divers rebondissements, le contrôle technique des deux-roues motorisés n’est finalement pas entré en vigueur ce samedi 1er octobre.

Cette histoire a commencé en 2014. L’Union européenne a souhaité rendre le contrôle technique des deux-roues obligatoire pour tous ses États membres pour deux raisons :

Or, alors que la mesure devait être appliquée au plus tard le 1er janvier 2020, elle a été repoussée à janvier 2022 puis début 2023… pour être finalement suspendue par Emmanuel Macron. Ce dernier a estimé que « ce n’était pas le moment de harceler les Français ».

Le Conseil d’Etat et plusieurs associations ont alors réagi et décrété en août 2021 qu’une suspension de cette mesure au-delà du 1er octobre 2022 n’était pas justifiée. Cependant, cette injonction a été annulée par le gouvernement.

La mise en place de mesures alternatives

La mise en place du contrôle technique des deux-roues est donc un projet très discuté et longtemps retardé. Mais dans tous les cas, le contrôle technique des deux-roues motorisés n’est pas à l’ordre du jour.

Le contrôle technique des motos et scooters doit être effectué sur le même modèle que l’essai des véhicules. Elle doit être effectuée tous les deux ans.

À Lire  Klaudia et Camille, ce couple branché