Stationnement des deux-roues à Paris : 200 000 amendes en 3 mois

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Alors que le paiement pour le stationnement des deux-roues est en place depuis trois mois, la mairie de Paris rapporte avoir publié 200 000 amendes. Et croire que le taux de paiement va augmenter.

200 000 contraventions en trois mois

Depuis le 1er septembre, les propriétaires de deux-roues motorisés doivent payer pour se garer dans la capitale, comme les voitures. Certaines exceptions ont droit à la gratuité, sur demande uniquement : les aides à domicile, les personnes handicapées et les propriétaires de véhicules électriques.

Qu’en est-il du premier contrôle, trois mois plus tard ? 200 000 amendes ont été infligées et environ 5 000 deux-roues motorisés ont été retirés et mis en fourrière pour stationnement illégal. David Belliard, adjoint au maire (EELV) de Paris chargé de la mobilité, s’en félicite dans Le Parisien : « Nous sommes en train de transformer les moteurs. Les résultats sont très positifs. »

Le nombre de deux-roues immatriculés à Paris et en petite couronne est estimé à plus de 760 000, si bien que le nombre d’amendes prononcées représente plus du quart des usagers. A noter que la nouvelle appellation donnée à ces amendes est « forfaits après stationnement (FPS) ». « Combien de réunions a-t-il fallu pour trouver ce nom ? demande la page de la station Moto. Selon eux, avec le FPS de 25 euros ou 37,5 euros selon les arrondissements, le montant pour ces trois mois s’élève à une somme comprise entre 5 000 000 et 7 500 000 euros.

À Lire  Assurance moto et scooter en 2022 : combien ça coûtera ?

Sans preuves chiffrées, David Belliard affirme qu’il y a de moins en moins de deux-roues thermiques dans la capitale et de plus en plus électriques : « Le thermique écrit le dernier chapitre de sa vie », selon lui.

Un taux de paiement stable mais qui va augmenter ?

Depuis début septembre, la ville de Paris a émis 31 100 contraventions de stationnement pour deux-roues. Ces cartes proposent un tarif préférentiel pour les riverains qui roulent encore en deux-roues thermiques et un accès gratuit pour ceux qui roulent en électrique, qu’ils soient riverains ou visiteurs (ils représentent la moitié des parcelles concernées).

40% des conducteurs de deux-roues motorisés paient la redevance de stationnement. « Nous avons 4 motos et scooters sur 10 en situation normale, qui ont payé ou bénéficient d’un droit à un tarif réduit ou à une entrée gratuite », déclarait David Belliard en octobre dernier. Des chiffres toujours encourageants, dit-il. Ce taux de paiement devrait « augmenter dans les semaines ou les mois à venir ».

&#xD ;

Économisez jusqu’à 40 % sur votre assurance moto&xD;