Les ouvriers de l’usine JELD-WEN ont eu l’honneur de…

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Lundi 16 janvier, le député du Gers David Taupiac, accompagné de son adjointe Carole Rolando, et le président du conseil départemental du Gers, Philippe Dupouy, sont arrivés pour une rencontre avec les associés de JELD-WEN et ont également pu visiter le site de production « Eau .

Fondée sur la commune de Geroise depuis plus de 70 ans, JELD-WEN et ses 250 associés font partie des fleurons industriels locaux.

A l’occasion de cet événement, la direction de JELD-WEN a présenté sa stratégie, ses activités en France et a pu échanger sur les enjeux du groupe en France dans un contexte économique complexe.

Chaque jour, plus de 1 500 portes techniques et décoratives sont fabriquées et installées dans cette usine de production pour répondre aux besoins des marchés résidentiels et tertiaires en France. Aurélien Lamothe, responsable de la recherche et du développement chez JELD-WEN, a eu l’occasion de sensibiliser les élus au savoir-faire humain de l’entreprise et à l’avancée technologique de l’usine de production : « La production de portes techniques demande un vrai savoir-faire – le travail du bois. Malgré des investissements continus dans nos lignes de production pour industrialiser nos process, certaines opérations restent manuelles pour assurer la qualité et la conformité des produits », explique Aurélien Lamothe.

Suite à cette visite, Philippe Allert, directeur d’usine, Gaël Godich, directeur financier, Emmanuel Vaghi, directeur informatique et Anne Renon, marketing & Partager l’information avec les élus sur les tensions actuelles liées à l’augmentation de l’énergie et aux difficultés d’approvisionnement en matières premières, ainsi qu’à une forte baisse du marché de la construction. « Depuis 2022, le marché de la construction de maisons individuelles connaît une baisse d’activité allant jusqu’à -30% dans certaines régions », précise Philippe Allert.

À Lire  Métal, paillettes ou LED : 8 alternatives insolites pour...

Ce constat de recul du marché est partagé par les élus actuels qui sont aussi directement confrontés au retard voire à l’arrêt complet des chantiers à leur périphérie.

Pour tous les industriels, artisans ou commerçants, la facture énergétique est la première préoccupation du groupe JELD-WEN, dont les coûts ont été multipliés par 7,5 en 2023.

Outre la chaudière biomasse en fonctionnement depuis 2019, qui permet de valoriser les déchets de bois en générant l’énergie nécessaire au fonctionnement des presses, de nombreuses actions ont été menées dans les usines pour réduire les consommations et limiter l’impact des coûts, par ex. le vertige des affaires au maximum : mise en place de la GTC (Gestion Technique Centralisée) pour mesurer et gérer les dépenses d’électricité, réorganisation de la production pour suspendre provisoirement la 3ème équipe.