Le succès du m-commerce en Chine

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Ce nouveau concept se développe lentement, surtout depuis l’arrivée des iPhones sur le marché. Le marché chinois offre de grandes opportunités pour les marques mondiales qui cherchent à se développer à l’étranger.

Boom du m-commerce

Le m-commerce, ou commerce mobile, représente une nouvelle tendance de consommation qui se développe rapidement aujourd’hui. Le monde de la téléphonie mobile se développe et offre à ses clients de nombreux téléphones performants qui incitent à l’achat. Tout est désormais facile ! Vous pouvez acheter n’importe quel produit sur votre mobile en un clic. Une enquête menée par KPMH indique que les Chinois sont les plus grands fans du m-commerce. En fait, 44 % des personnes qui ont participé à cette étude ont déclaré utiliser leur téléphone pour faire des achats.

63% des consommateurs chinois acceptent de payer pour du contenu numérique. Dans plusieurs pays, les lignes téléphoniques fixes sont utilisées pour moins que les abonnements. Nous pouvons appeler la Chine avec plus d’un milliard d’utilisateurs de téléphones portables.

Il est désormais obligatoire pour les entreprises d’avoir un site Web qui s’adapte aux appareils mobiles (tablettes ou téléphones intelligents). La concurrence est très forte et les commerçants deviennent de féroces concurrents.

Quelques chiffres

Ces chiffres peuvent vous surprendre, mais ils indiquent une nouvelle tendance du m-commerce chez les citoyens chinois.

Le rapport indique qu’un quart (sur 35 milliards de Rmb) du commerce électronique chinois se fait via le mobile.

En Chine, Alipay est la plate-forme de paiement en ligne dite leader. Les Chinois l’utilisent chaque fois qu’ils veulent payer avec leur mobile. Les produits les plus populaires parmi les consommateurs chinois sont les cosmétiques, l’électronique, les chaussures, les produits pour bébés et les accessoires de mode. Les experts du m-commerce disent qu’il a trois avantages :

À Lire  SOURCE | Conseils marketing du e-commerce à...

Wechat fait du m-commerce ?

Leader du secteur de la messagerie instantanée mobile en Chine et créé par le groupe géant Tencent, WeChat s’occupe du m-commerce. Ce nouveau système sera utilisé comme un portefeuille mobile pour créer une nouvelle façon d’interagir avec ses utilisateurs. Ils n’auront qu’à renseigner leurs coordonnées bancaires s’ils souhaitent acheter des produits. Lors de l’événement Double 11, le festival du shopping en Chine, plus de 80 000 personnes ont acheté des produits via WeChat. Une fois que le client a rempli son panier, il n’a eu qu’à saisir le QR code pour finaliser son paiement en ligne. Pour donner un exemple précis, le fabricant Xiaomi a vendu plus de 150 000 modèles du dernier smartphone sur WeChat uniquement. Les réseaux sociaux : les futures plateformes du m-commerce ?

Ainsi, avec la montée en puissance du m-commerce en Chine, les marques aiment utiliser de nouveaux process pour anticiper et s’adapter aux nouvelles attentes du e-commerce. Les « mobinautes » représentent les nouveaux consommateurs de demain alors qu’ils continuent d’augmenter leurs dépenses sur leurs téléphones. Les grandes marques de luxe tentent d’attirer de nouveaux clients grâce à leur présence dans les applications mobiles. Le comportement d’achat des internautes chinois peut être vu comme le reflet d’un environnement en évolution. En fait, plus d’un utilisateur sur deux pense qu’Internet est l’endroit le plus efficace pour magasiner. Une marque en ligne qui publie des informations (publicités, historique, actualités) inspire le consommateur.