Le milliardaire chinois Jack Ma se penche sur les technologies…

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Absent des radars depuis 2020 après ses propos virulents sur les régulateurs de son pays d’origine, la Chine, l’ancien patron du géant du e-commerce Alibaba, Jack Ma, a été repéré en Thaïlande, après être apparu au Japon l’an dernier.

Selon un article du South China Morning Post publié le 10 janvier, il s’est rendu à Bangkok pour un voyage d’étude sur l’élevage de crevettes marines. Depuis son séjour à Tokyo, il a déjà étudié la pêche au thon rouge et l’aquaculture pour élargir son intérêt pour l’agriculture et l’alimentation durables.

Ma est apparu sur les réseaux sociaux : une photo de lui a été postée sur le compte de Jay Fai, le chef d’une cantine de rue thaïlandaise étoilée au Michelin, ainsi qu’une avec un champion de boxe Muay Thai.

Cependant, Ant Group, la filiale financière d’Alibaba, a annoncé le 7 janvier que le milliardaire chinois céderait le contrôle de l’entreprise. Après l’ajustement, ses droits de vote ont été réduits de 53,5% à 6,2%, ce qui montre que l’oppression des autorités de l’Empire du Milieu à son égard reste forte.

À Lire  Foyer : Seuls ces types de bois sont recommandés