Haute-Garonne Deux candidats à la présidence de la Renaissance…

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Pour les premières élections internes du parti Renaissance, Vincent Terrail-Novès et Laurent Soulié sont candidats à sa présidence en Haute-Garonne, fin janvier 2023. Leurs listes.

La Renaissance, le parti d’Emmanuel Macron, se structure à Toulouse et en Haute-Garonne. Des élections internes auront lieu pour la première fois les samedi 28 et dimanche 29 janvier 2023 pour désigner un siège départemental et élire un président. Jusqu’à présent, seuls des contacts locaux ont été nommés, une tâche qui incombait en Haute-Garonne à la Toulousaine Alice Dausse.

Deux listes en lice, 25 élus à choisir

Un bureau départemental composé de 25 personnes sera élu au scrutin proportionnel. Il sera en charge de l’animation du parti, mais aussi de la préparation des élections et de la désignation des candidats dans toutes les communes de Haute-Garonne, à l’exception (notable) de Toulouse.

Selon nos informations, deux listes finiront par se disputer les suffrages d’environ 700 députés de Renaissance, ex-La République en marche (LREM). Parmi ces 700 militants macronistes on compte une centaine d’élus, et deux députés (Monique Iborra et Corinne Vignon) qui vont tous les deux mouiller le maillot, puisqu’il y en aura un sur chaque liste !

Une liste emmenée par Vincent Terrail-Novès, maire de Balma

Une première liste, baptisée « Fiers et solidaires autour d’Emmanuel Macron », sera conduite par Vincent Terrail-Novès. Largement réélu maire de Balma en 2020 (65,34 % des voix au premier tour), il est premier vice-président de Jean-Luc Moudenc à Toulouse Métropole, en charge des déchets. C’est lui qui a mené les négociations lors du (long) conflit social avec les éboueurs à l’hiver 2021-2022.

Remplaçant également la députée Corinne Vignon depuis sa réélection en 2022 dans la 3e circonscription de la Haute-Garonne, elle avait été la tête de file des Régionales 2021 avec le soutien de la majorité présidentielle (8,78 % au premier tour). Kinésithérapeute de profession, Vincent Terrail-Novès a 44 ans.

À Lire  Calendrier de l'Avent J'aime Dijon - 12 décembre 2022

Soutenu par la référente départementale Alice Dausse, numéro 2 de sa liste – qui comprend également la députée Corinne Vignon -, Vincent Terrail-Novès veut « remettre les militants au centre du gouvernement, et en faire les premiers acteurs de la vie du parti de créer des actions sur le territoire à l’image de chaque territoire et d’animer le débat d’idées ».

Une liste emmenée par Laurent Soulié, élu à Tournefeuille

Intitulé « L’avenir, c’est vous ! » », une seconde liste sera conduite par Laurent Soulié, 55 ans, et ingénieur Airbus. « Marcheur » depuis 2017, il avait rejoint le parti lors de la première candidature d’Emmanuel Macron à l’Elysée, avant d’être investi pour défendre les couleurs de LREM aux Municipales 2020 à Tournefeuille. Il avait échoué par 48 voix au second tour et son recours contre l’élection du maire PS Dominique Fouchier avait été rejeté par le Conseil d’Etat. Désormais leader de l’opposition, il est élu à Toulouse Métropole.

Laurent Soulié avait aussi fait parler de lui en 2019 lorsqu’il organisait une manifestation foulard rouge à Toulouse, et une « marche républicaine pour la liberté » à Paris, des mouvements d’opposition… aux gilets jaunes.

Faisant « le constat que le mouvement de jeunesse En Marche n’a pas su capitaliser suffisamment en Haute-Garonne sur nos succès de 2017 lors des dernières élections départementales et régionales », Laurent Soulié déplore « le manque d’ancrage local et le manque d’animation efficace » La députée Monique Iborra est son numéro 2.

Voici la liste de Vincent Terrail-Novès :

Voici la liste de Laurent Soulié :

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu Toulouse dans l’espace My Actu. En un clic, après votre inscription, vous retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques préférées.