Genève : les sapins de Noël encombrent toujours les trottoirs

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Genève : les sapins de Noël s’amoncellent sur les trottoirs

Genève: Des sapins de Noël encombrent toujours les trottoirs

La ville organise jusqu’à la fin du mois une collecte spécifique de sapins de Noël jetés par leurs propriétaires. Cela les encourage à être plus prudents.

Dans la vieille ville, les sapins de Noël attendent d’être enlevés. Mais ils n’auraient pas dû y être placés.

« Noël est passé depuis plus de trois semaines et pourtant il y a encore des sapins au bord des routes qui attendent d’être nettoyés », raconte un habitant des Pâquis. À certains endroits, les conifères secs envahissent la voie publique. Il y a deux raisons à cela : le ramassage des voiries n’est pas encore terminé et certains riverains ne sont pas contrôlés.

Ne pas jeter n’importe où

La collecte en Ville de Genève durera jusqu’à fin janvier. « Donc, les gens peuvent continuer à mettre leur sapin de Noël », a déclaré Cédric Waelti, porte-parole du ministère de la Défense. Mais ils doivent le faire au bon endroit. « En fait, toute la maison, le terrain et l’usage de la municipalité le définissent : les sapins doivent être laissés à côté des poubelles, puis ils sont retournés et réutilisés dans l’industrie du bois. « Tout au long de ce mois, le réseau routier opère quatre collectes spéciales par semaine, avec deux camions affectés à cette tâche.

30 tonnes de bois au final

La personne interrogée déclare que les conifères laissés n’importe où sur les terres publiques ont été enlevés. Mais vraiment, les gens doivent se discipliner. Ils doivent également éviter de laisser des boules ou des guirlandes sur leur sapin de Noël lorsqu’ils s’en débarrassent. Ces ornements ne peuvent pas être réutilisés dans le bois… »

À Lire  Pour relancer le commerce des services, la Chine s'ouvre à l'excellence - China Magazine

Entre le début de l’année et mardi dernier (17 janvier), la Municipalité a récolté 19 tonnes de feu. D’ici la fin du mois, il s’attend à atteindre un total d’environ 30 tonnes.