Le crédit à la consommation est de retour

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Les crédits à la consommation ont fortement progressé en 2021 pour retrouver leur niveau d’avant la pandémie, affirme mardi l’Association française des sociétés financières (ASF), portés par le financement de véhicules d’occasion, de l’équipement de la maison et des loisirs.

Cette forme de crédit, traditionnelle aide au financement, a augmenté de 12,6% l’an dernier à 45,3 milliards d’euros, calculent les auteurs d’une étude mensuelle sur le sujet. Il dépasse légèrement le montant enregistré en 2019 (44,4 milliards d’euros), un niveau qui peut aussi être comparé à la période d’avant la crise financière en 2008.

ASF note notamment une nette augmentation des transactions en LOA (Location avec Option d’Achat) de véhicules de particuliers, notamment au quatrième trimestre.

Cette formule a le vent en poupe et se développe sur le marché de l’occasion. Ainsi, 22 % des voitures particulières d’occasion ont été financées par la LOA l’an dernier, contre 14 % en 2020. Pour le marché des voitures neuves, la part a atteint 82 % l’an dernier.

L’étude fait également état d’une « belle performance du financement des biens d’équipement des ménages (électroménager, équipement multimédia, mobilier, etc.) » avec une croissance à deux chiffres : +11,4% en 2021 par rapport à 2019, année de comparaison choisie comme année 2020, caractérisé par la pandémie de Covid-19, était atypique.

La catégorie « autres biens ou services », un pêle-mêle de deux-roues, véhicules récréatifs, accessoires automobiles, bateaux de plaisance, voyages de loisirs et autres, est également en bonne santé.

Collectez vos crédits ! Jusqu’à -60% sur vos mensualités. Réponse sous 48h

En revanche, les prêts personnels et les crédits renouvelables, qui représentent près de la moitié de la production, n’ont pas retrouvé les niveaux de 2019.

À Lire  Assurance auto LLD (location longue durée)

ASF fédère environ 260 sociétés dans le domaine de la location de meubles et d’immeubles, de l’affacturage et d’autres services associés. Pour le crédit à la consommation, elle ne présente que les chiffres des adhérents « qui représentent près de 50% de l’encours de l’ensemble des établissements de crédit et la majorité des opérations de crédit renouvelable », précise-t-elle.

Crédit à la consommation : comparatif des offres et conseils en ligne