Crédit immobilier : le taux de dépenses bloque un dossier sur deux

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Héloise Torreani – publié le

14.09.22 à 10:55

Après quelques mois de chance, c’est la douche froide pour les futurs acquéreurs : la banque rejette désormais près d’un dossier sur deux. Première réponse à cette situation alarmante : le taux d’usure. Le paradoxe est que ce taux a été initialement créé pour protéger les emprunteurs. On vous explique.

Par le passé, les périodes de hausse des taux d’intérêt ont entraîné un endettement excessif des emprunteurs. Ainsi, pour éviter que les demandeurs de crédit immobilier ne contractent des emprunts à un taux trop élevé, et se retrouvent dans l’impossibilité de rembourser leurs mensualités, le législateur a instauré des taux d’usure.

Comment obtenir un prêt malgré le taux d’usure ?

Comment obtenir un prêt malgré le taux d’usure ?

Le taux d’intérêt est le taux maximum auquel la banque est autorisée à vous prêter de l’argent. Il est fixé à 2,57 % à compter du 1er juillet 2022, pour les prêts d’une durée de 20 ans ou plus. Il comprend le taux du crédit immobilier, l’assurance emprunteur, et divers frais appliqués par la banque.

Le problème, c’est qu’en plafonnant le taux de prêt, la loi empêche beaucoup d’emprunteurs de contracter des emprunts… y compris ceux qui ont une bonne gestion financière, et qui pourront rembourser leur emprunt.

Les conditions liées au niveau d’usure sont plus difficiles car elles s’ajoutent aux barrières traditionnelles à l’achat d’un logement : la durée maximale du prêt, le ratio d’endettement fermé, etc.

Aucune négociation n’est possible : la banque est liée au taux d’intérêt, et doit en tenir compte.

À Lire  Comment obtenir un numéro de sécurité sociale ?