Crédit immobilier : la pire baisse depuis la crise financière de 2008

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

La production de crédits immobiliers a chuté de 19,9% en 2022, avec un recul qui s’est amplifié durant le quatrième semestre de l’année, affirme mardi l’observatoire CSA/Crédit Logement. Du jamais vu depuis la crise financière de 2008.

« Une telle baisse ne s’était pas vue depuis l’automne 2008, au plus fort de la crise financière internationale aux Etats-Unis », notent les auteurs de cette étude, qui fait référence pour le secteur. Sur l’ensemble de l’année 2022, le nombre de prêts accordés a diminué de 20,5% par rapport à l’année précédente. Cette forte baisse est à mettre en regard de la croissance de 3,8% constatée en 2021, selon la même source.

Selon Michel Mouillart, professeur d’économie chargé de présenter les résultats de l’étude, cette dégradation, qui confère à 2022 un « caractère exceptionnel », est avant tout liée à la « hausse continue » du principal taux de refinancement. La BCE en septembre, début novembre et dans une moindre mesure le 21 décembre et une réévaluation insuffisante du taux d’usure le 1er octobre.

Prêts hypothécaires : qui punit vraiment le taux d’attrition ?

Le taux d’amortissement limite l’ensemble des charges du crédit immobilier : taux du crédit bancaire, commission éventuelle des courtiers, assurance emprunteur. Depuis des mois, certains promoteurs immobiliers l’accusent de bloquer l’accès au crédit pour certains ménages. « L’offre de crédit n’a donc pas pu se redresser suffisamment, contrairement à l’habituel début d’automne », analysent les auteurs.

À Lire  Assurance de prêt : l'annulation est désormais gratuite

Retour en 2016 pour les taux

Le taux d’intérêt moyen des prêts accordés par le secteur privé était de 2,22% au quatrième trimestre 2022, 1,05% à la même période de 2021 et 1,17% en 2020. En octobre, il a dépassé 2 % pour la première fois depuis sept ans, à 2,05 %, selon l’observatoire. Il faut remonter à 2016 pour voir un taux comparable, jusqu’à 2,07 %.

La durée des nouveaux prêts immobiliers en décembre 2022 durera près de 21 ans (248 mois). Au total, 65,2% des prêts bancaires pour l’acquisition d’un logement ont été accordés sur une durée de 20-25 ans, contre 55,2% l’an dernier.

Trouvez le prix le plus bas pour votre projet immobilier !

La contribution personnelle à l’achat de biens immobiliers continue de croître, mais moins qu’en 2021 (+12,3 % contre +13,2 %). Il s’agit d’une augmentation de 43,5 % en quatre ans, soit 7 mois de cotisation supplémentaire pour les ménages emprunteurs dont les revenus n’excèdent pas trois fois le Smic, et 1,5 mois pour ceux dont les revenus dépassent au moins cinq fois celui-ci. .

Crédit Logement est une société financière spécialisée dans la garantie de prêts immobiliers aux particuliers sur des critères tels que la capacité de paiement de l’emprunteur ou la valeur du bien.