Comment souscrire une assurance ?

Photo of author

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Il existe trois façons de souscrire une assurance : signature papier, en ligne ou par l’intermédiaire d’un courtier.

Quelles sont les deux principales familles de contrats d’assurance proposés sur le marché ? Il existe trois façons de souscrire une assurance : sur papier, en ligne ou par l’intermédiaire d’un courtier d’assurance.

Typologie des contrats d’assurance

Typologie des contrats d'assurance

Il existe deux grandes familles de contrats d’assurance :

Mais comment faire évoluer les contrats entre les assurés et l’assureur ? Les modalités de signature d’un contrat avec une compagnie d’assurance ont changé. Maintenant, trois formules différentes sont données.

La formule classique : le contrat papier

La formule classique : le contrat papier

De nombreux assureurs proposent encore la méthode traditionnelle à leurs clients : un échange de consentements matérialisé par un document écrit signé par les parties.

Cette méthode est encore largement utilisée, car de nombreuses compagnies d’assurance disposent encore d’un réseau de vente physique. Ces organisations sont gérées par des salariés ou par l’ensemble des salariés (indépendants). Ce classicisme plaît toujours aux clients qui aiment garder la transaction commerciale et l’accord à suivre avec une touche physique.

Contrats signés en ligne

Contrats signés en ligne

La majorité des acteurs de l’assurance permettent désormais à leurs clients de souscrire un contrat 100% digital, c’est-à-dire en ligne. Les consommateurs étudient souvent les différentes offres du marché à l’aide d’un comparateur en ligne ou parfois directement sur le site de la compagnie d’assurance. Cela leur permet de se faire une note, mais aussi de faire des économies : de nombreux assureurs proposent souvent des offres en ligne bon marché afin d’attirer de nouveaux clients.

Les sites Internet des comparateurs en ligne ou des assureurs fournissent des informations sur le produit d’assurance considéré. Une fois satisfaits, les clients fournissent des pièces justificatives vérifiées (par exemple leur carte d’identité) et signent électroniquement leur contrat d’assurance.

Le succès de ces contrats d’assurance en ligne s’explique par deux raisons. D’une part, la réduction des coûts (qui permet de proposer aux clients des contrats d’assurance peu coûteux) : pas de loyer ni d’entretien des locaux, d’achat de matériel, pas d’expédition, des coûts salariaux élevés… D’autre part, un gain de temps considérable , car la signature d’un contrat en ligne est plus rapide qu’un contrat papier (fini les envois de documents par la poste ou les déplacements chez les organismes ou chez les clients…).

À Lire  Retour au travail : 5 astuces pour être plus zen en voiture

Cependant, les personnes qui souhaitent souscrire un contrat en ligne doivent connaître à l’avance la compagnie d’assurance et la qualité du service client. Par exemple, grâce aux médias sociaux, ils économisent principalement de l’argent, en interagissant avec les clients ou en parlant des avis des clients sur Internet.

Contrats signés avec un intermédiaire

Contrats signés avec un intermédiaire

Certaines personnes font appel à un médiateur pour signer leur contrat : les courtiers d’assurance. Ces derniers rejoignent plusieurs compagnies d’assurances pour le compte de clients, afin de leur apporter des solutions personnalisées, tenant compte de leurs objectifs. C’est par exemple le cas d’un agent immobilier qui trouve l’assurance emprunteur plus attractive que celle proposée par la banque dans le cadre d’un crédit immobilier, ou d’un gestionnaire de patrimoine qui baisse le coût de souscription d’un contrat d’assurance-vie. Lorsque le meilleur contrat d’assurance est sélectionné par leur courtier, ses clients le signent et le courtier touche une commission.

Chaque client est libre de s’assurer, soit dans le réseau d’agences, soit en ligne, soit en s’adressant à un courtier. Certaines transactions quotidiennes ont des souscriptions d’assurance, qui ne sont pas toujours comprises par tous les clients (par exemple, l’assurance voyage est incluse dans certains contrats de carte bancaire). Toutes les personnes assurées doivent obtenir les informations nécessaires à l’avance afin d’éviter de payer à deux compagnies d’assurance qui fournissent les mêmes services.