Automobile / Assurance. Voitures électriques : l’assurance c’est…

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Il n’y a pas de contrat d’assurance voiture électrique spécifique ! Comme tous les autres véhicules automobiles, thermiques, hybrides… il doit être assuré et vous avez la possibilité d’une assurance responsabilité civile, responsabilité civile étendue ou tous risques.

Cependant, si vous achetez un véhicule neuf, une garantie tous risques est préférable en raison de la valeur du véhicule, de la batterie et des spécificités des réparations. Les compagnies d’assurance ont donc proposé des garanties supplémentaires.

Attention à la batterie

La batterie est un élément essentiel de la voiture pour pouvoir se déplacer. Comment sécuriser la batterie de votre voiture électrique ? Si le véhicule que vous assurez dispose d’une batterie de location, c’est au constructeur d’assurer le matériel, même s’il s’agit d’une location longue durée. Si la batterie est incluse dans l’achat de la voiture (cas le plus courant), mieux vaut prévoir de l’assurer, car elle coûte cher à remplacer.

Alors avant de souscrire à une assurance, pensez à vérifier si votre batterie est couverte par votre contrat.

Avec certaines assurances, les câbles et adaptateurs volés peuvent être retournés pour une valeur de remplacement. Photo de B. Jouvin

Vérifiez votre garantie vol/incendie

La garantie incendie garantit une indemnisation aux propriétaires si le véhicule est détruit ou endommagé par un incendie. Assurez-vous que le risque de combustion interne n’est pas exclu des garanties, car les batteries lithium-ion restent sensibles au feu.

Rappelons qu’éteindre un véhicule électrique est un calvaire pour les pompiers : il faut environ 45 000 litres d’eau pour venir à bout d’un feu électrique.

Choisissez l’assistance zéro kilomètre

Afin de ne pas être immobilisé en cas de panne de batterie, il est conseillé de souscrire l’assistance dépannage kilométrage zéro dans le contrat d’assurance véhicule électrique. Vous pouvez bénéficier d’amener votre voiture à une borne de recharge sans déduction de kilométrage. Un réparateur peut également se déplacer à votre domicile pour réparer une panne électrique de votre voiture électrique dans le cadre de cette prise en charge sans surcoût.

À Lire  Les compagnies d'assurance jonglent avec l'augmentation des sinistres liés aux inondations en Inde à Bengaluru

Vérifier que le contrat d’assistance fixe clairement les limites spécifiques du véhicule électrique : le réparateur doit disposer d’un niveau d’habilitation électrique (indice B1XL / B2XL : interventions électriques spécifiques pour la prise en charge de la prise en charge d’une panne d’un VE).

Le véhicule doit être confié à un atelier agréé.

L’exonération de la taxe spéciale sur les contrats d’assurance ne s’applique qu’aux véhicules 100 % électriques. Les hybrides et les hybrides rechargeables en dépendent. Photo Peugeot / Stellantis

Assurer sa borne de recharge

La borne de recharge de votre véhicule peut présenter un danger, y compris un risque d’incendie électrique, même si elle est placée à l’extérieur dans un garage ou sur un mur de votre maison.

La borne ou Wallbox est assurée par votre assurance MRH (Multirisques Habitation), mais vous devez prévenir l’assureur de la présence de la borne.

Il faut aussi vérifier que l’installation est conforme et qu’il n’y a pas de risque de perturber l’équilibre de votre installation électrique de base.

Bonne nouvelle pour les électriques

La Taxe Spéciale sur les Contrats d’Assurance (TSCA) a été promulguée en 1944 pour remplacer les divers droits de timbre sur les contrats d’assurance.

A partir de janvier 2021, le Gouvernement a décidé d’encourager l’achat de véhicules plus propres, dont les voitures électriques, en supprimant cette taxe. Une mesure qui devrait durer jusqu’en 2023.

Grâce à cette exonération, vous pouvez économiser jusqu’à 25 % par an sur votre prime d’assurance. Cela rend votre contrat plus économique.