Assurance auto et véhicules couverts : quelle protection ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

Vengeance entre automobilistes, provocation de la part d’un riverain, voiture mal garée… Les causes de rayures sur votre véhicule peuvent être nombreuses. Parce qu’il s’agit d’un accident de voiture au même titre qu’un pare-brise fissuré ou qu’une vitre brisée, il est nécessaire d’apporter quelques éléments de contexte à votre assurance pour obtenir une indemnisation. C’est quoi gratter ? Votre assureur peut-il couvrir cet incident ? Comment déclarer une voiture rayée à l’assurance ? Explications.

Qu’entend-on par rayure ?

Une rayure est un endommagement de la peinture et de la carrosserie d’un véhicule.

Il s’agit généralement de longues traces laissées par des clés ou un objet métallique, résultant de représailles ou de provocations de la part d’un autre usager de la route ou d’un passant.

Cependant, les rayures ne sont pas toujours causées par du vandalisme ou une intention malveillante. En effet, ils peuvent être accidentels ou involontaires et causés par une collision avec un autre véhicule, un événement climatique ou un frottement contre une surface rugueuse.

Les rayures sur une voiture peuvent être variées, plus ou moins profondes ou superficielles. Dans tous les cas, ils sont considérés comme un accident de voiture, ce qui peut coûter très cher à réparer.

Effacer les rayures d’une voiture : combien ça coûte ?

Il est possible de réparer soi-même une rayure superficielle grâce à des kits de retouche pour 30 à 40 €.

Ce type de kit comprend généralement un stylo de retouche adapté à votre voiture et à sa couleur, un autre stylo de retouche pour restaurer le vernis ainsi qu’un apprêt antirouille.

Si nécessaire, vous trouverez des kits de polissage ou des décapants de rayures pour compléter la retouche sur votre véhicule.

Si les rayures sont plus profondes, il peut être judicieux de faire appel à un professionnel. Le prix des réparations dépend de la zone touchée par les dégâts, de l’ampleur mais aussi de la profondeur des dégâts.

Refaire sa carrosserie peut coûter entre 50 et 100 € de l’heure chez un spécialiste.

Et parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, voici quelques conseils pour éviter les rayures sur votre voiture :

L’assurance auto prend-elle en charge les rayures sur la voiture ?

Pour être indemnisé par votre assurance auto, commencez par identifier le responsable des rayures sur votre véhicule.

Le tiers responsable est identifié

Si la personne responsable de la perte est connue, un rapport amical doit être rempli. Une fois le constat transmis à votre assurance, vous serez remboursé des travaux de réparation par le biais d’une garantie responsabilité civile du fait de la faute.

À Lire  Toulouse : le Crédit Agricole Toulouse 31 s'engage pour une terre d'optimisme

Dans le cas où le contrevenant est un piéton, un cycliste ou un usager de trottinette, un procès-verbal doit tout de même être dressé.

Le tiers responsable n’est pas identifié

Lorsque le responsable de l’incident n’est pas connu, il s’agit de porter plainte contre X auprès de la gendarmerie ou du commissariat.

Si le responsable est finalement identifié, il vous est alors conseillé de déclarer le sinistre à votre assureur en lui remettant votre plainte ainsi que des photos ou témoignages à l’appui.

Dans ce type de situation, la garantie vandalisme est nécessaire afin d’obtenir une indemnisation pour les dommages constatés sur votre véhicule.

Le responsable est le propriétaire du véhicule

Êtes-vous responsable des dommages causés à votre propre voiture? Dans ce cas, l’indemnisation dépend de votre contrat d’assurance auto.

Si vous avez souscrit un contrat au tiers, vous ne recevrez aucun remboursement de votre compagnie d’assurance.

En revanche, le fait d’avoir choisi la formule tous risques vous donne droit à la prise en charge des frais de réparation.

Voiture rayée : comment se faire rembourser par l’assurance ?

Déclaration de voiture rayée à l’assurance

Une fois la plainte déposée, contactez votre assureur automobile dans les plus brefs délais pour l’informer du sinistre. Vous avez 5 jours pour le faire.

Pour rappel, il vous est conseillé de lui adresser une lettre recommandée avec accusé de réception contenant le récépissé ainsi que les photos et témoignages à l’appui de votre déclaration.

Une fois votre réclamation examinée, la compagnie d’assurance envoie un expert pour constater les dommages causés à votre voiture.

Si vous avez fait un signalement amical, celui-ci doit également être envoyé dans les 5 jours ouvrables.

Indemnisation de l’assurance

L’indemnisation à laquelle vous avez droit dépend des circonstances du sinistre :

Quel est l’impact sur le bonus-malus ?

Le simple fait de déclarer des rayures sur votre voiture n’a aucune incidence sur votre coefficient bonus-malus.

En effet, seuls les sinistres dont vous êtes considéré responsable sont pris en compte pour réduire ou augmenter vos risques conducteur.

Cependant, si le dommage est lié à un autre sinistre comme la destruction partielle ou totale du véhicule ou encore le vol, alors votre assureur peut le reclasser.

Si les égratignures se produisent lors d’un accident dont vous êtes considéré responsable ou partiellement responsable, votre assureur est en droit d’imposer une pénalité.

De plus, des sinistres trop fréquents peuvent amener votre assureur à augmenter les primes d’assurance, voire à résilier unilatéralement votre contrat.

Publié par Emilie le 12/09/22