Absence d’assurance auto : quelle amende ?

Photo of author
Written By Vincent Bourdieu

Découvrez les infos du quotidien grâce à nos rédacteurs chevronnés

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

L’assurance automobile a pour but de vous protéger lorsque vous êtes sur la route, mais aussi de protéger les autres en cas d’accident. C’est aussi un moyen de vous protéger contre les dommages à votre véhicule, y compris lorsque vous ne roulez pas avec lui : vol, effraction, incendie… Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance tous risques, mais vous doit, au minimum, être assuré par un tiers. En cas de manque d’assurance, vous risquez gros.

Aujourd’hui, les policiers et gendarmes n’ont qu’à scanner la plaque d’immatriculation d’un véhicule pour savoir s’il est assuré ou non : ils n’ont même pas besoin de vous arrêter pour vérifier vos papiers. Si vous êtes contrôlé pour défaut d’assurance, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 3750 euros. Une première infraction de ce type entraîne généralement une amende forfaitaire. Cependant, en cas de récidive, vous risquez jusqu’à 3 ans de suspension de permis, une peine de travaux d’intérêt général, la confiscation du véhicule ou une obligation de suivre un cours de sensibilisation.

A cela, il faut ajouter le risque que vous occasionnez sur la route : en cas d’accident, vous n’êtes en aucun cas couvert pour vous et les autres. C’est un risque inutile à prendre.

Optez pour une assurance auto qui vous correspond

Afin d’obtenir une assurance adaptée, vous pouvez choisir votre assurance auto grâce au comparateur parisien. En quelques minutes, vous disposez d’un comparatif détaillé et vous pouvez immédiatement souscrire à l’assurance auto la mieux adaptée à vos besoins.

À Lire  Fin de la vignette verte des assurances : changements attendus

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer. Contacter Le Parisien Le Guide